Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 5 minutes de plaisir, 30 ans d'emmerdes
Le Triomphe  (Paris)  octobre 2005

Comédie légère et sans douleur de et avec Gilles Hoyer et Gilles Gangloff

Les deux Gilles, acteurs et co-auteurs nous proposent une pièce à tiroirs pour des variations autour du thème "l'enfant paraît". Faute de pouvoir en dire trop, ce qui déflorerait les jolies et amusantes intrigues, sachez que tout se passe entre hommes dans la salle d'attente de la maternité.

Les échanges comiques, drôles, émouvants, caustiques, attendris, autour de la couvade et des joies et déboires occasionnés par le nouveau-né fusent entre celui qui, angoissé et émerveillé, attend la naissance par césarienne de son premier enfant et le polygame, père désabusé d'une tribu, qui oppose aux délices de la paternité les basses contingences matérielles, entre celui qui a dû subir le parcours de l'éprouvette pour accéder au désir d'enfant par voie de la procréation assistée et celui de l'homosexuel qui ne se projette pas en termes de descendance.

Et puis ces pères, qu'ils soient réels, fantasmés ou potentiels, sont aussi des copains et la pièce aborde toute la palette de sentiments qui existent entre les copains, de la fraternité à l'affection, de la complicité à la concurrence, de l'amitié virile à l'amitié amoureuse.

Le texte est vif, percutant, sans passage à vide et les deux compères composent un tandem de choc toujours sur la même longueur d'onde. Leurs personnages leur collent à la peau et les revirements de situation nous prennent toujours au dépourvu. Et puis il y a une histoire, une histoire souvent vraie, et on rit aussi ce qui ne gâte rien.

Dans le rôle du grand tendre, nous retrouvons Gilles Hoyer qui poursuit son parcours initiatique autour du bébé. En effet, dans son one man show La première heure, il nous narrait sa vie avant le bébé en une heure et quelques anecdotes bien senties jusqu'à ce moment tant attendu et apprécié qu'est le pouponnage.

Il excelle en bon nounours lymphatique, un peu introverti, naïf, crédule et hypersensible face à Gilles Gangloff tout en nerfs qui bouscule les certitudes des nouveaux pères pour les ramener à des réalités plus masculines au terme d'un discours un peu provocateur qui se joue du machisme.

N'hésitons pas à faire du premier degré : la césarienne accouche d'un beau bébé joufflu et rieur qui ne détonnerait pas sur une scène plus grande que celle des cafés-théâtre et supporte bien la comparaison avec des spectacles ayant pignon sur rue.

Donc, à bon entendeur....

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :


La chronique du spectacle Tempête au phare ouest avec Gilles Hoyer et Gilles Gangloff
L'interview des Gilles


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=