Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Duo Gazzana
Ravel, Franck, Ligeti, Messiaen  (ECM Records)  avril 2018

Connues pour l’interprétation de musiques plutôt contemporaines à l’instar de leurs deux premiers disques parus chez ECM, les soeurs Natascia et Raffaella Gazzana consacrent ce troisième opus à la musique française de la fin du XIXème et du début du XXème siècle. Ce duo aime explorer des territoires musicaux inexploités et cherche souvent des associations originales comme ici le mélange d’une oeuvre très connue du répertoire de chambre pour piano et violon et d’oeuvres beaucoup moins jouées.

L’oeuvre la plus récente présentée ici est le "Duo pour violon et piano" de György Ligeti composé en 1946. Dans cette petite pièce de trois minutes, Natascia et Raffaella nous plongent dans des sonorités inspirées de la musique folklorique hongroise. Dédiée d’ailleurs par le compositeur à son compatriote György Kurtag, ce duo tranche avec les autres oeuvres par son jeu mordant et ses dissonances omniprésentes.

En remontant le temps, les soeurs Gazzana nous proposent de découvrir une pièce peu jouée d’Olivier Messiaen. Son "Thème et variations" pour violon et piano est composé en 1932, dédié à la violoniste Claire Delbos qui deviendra sa femme la même année. Natascia nous en présente le thème en notes longues, interprété avec beaucoup de lyrisme, accompagné au piano par Raffaella de manière sobre et subtile malgré la dissonance recherchée par Messiaen. Les quatre variations montrent une gradation vers un tempo de plus en plus animé mettant en avant la grande maîtrise technique de la pianiste. La cinquième variation clôture cette oeuvre par le retour du thème initial magnifié par l’interprétation de notre violoniste.

La "Sonate posthume" pour violon et piano M.12 de Maurice Ravel est le préambule de cet album. Composée en 1897, elle ne sera éditée qu’en 1975, pour le centenaire de la naissance du compositeur. Le style reconnaissable de Ravel est magnifiquement mis en valeur, d’un côté, par la simplicité de la partie de violon demandant une maîtrise parfaite et un lyrisme étonnant que Natascia exécute à la perfection, et de l’autre la maîtrise de la partie pianistique primordiale pour créer les différentes ambiances demandées dans ce mouvement unique de Sonate. Cette oeuvre est une très bonne surprise.

La pièce maîtresse de cet album est sans conteste la "Sonate pour piano et violon" de César Franck. Composée en 1886, cette sonate est considérée comme une oeuvre capitale dans l’évolution de ce genre. Robert Jardillier, dans son livre consacré à la musique de chambre de César Franck, dira que cette oeuvre "suppose une méditation profonde et un effort considérable de renouvellement dans l’écriture". Natascia et Raffaella considèrent cette sonate comme un test d’interprétation. D’après elles, tout doit être clair, précis, demandant une recherche et une compréhension de l’architecture de l’oeuvre. C’est un pari totalement réussi. La sensibilité mise en avant est bouleversante. Le caractère de chacun des mouvements est juste, à la fois lyrique dans le premier mouvement et le troisième si proche de l’opéra, passionné et tragique dans le deuxième mouvement, et ces superbes canons du dernier mouvement joués tout en douceur.

Je recommande ce disque à la fois pour l’interprétation admirable de la sonate de Franck et pour ces pépites musicales qui méritent d’être (re-)découvertes.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Duo Gazzana
Le Soundcloud de Duo Gazzana
Le Facebook de Duo Gazzana


Gaëlle Boulanger         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=