Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Il était une fois Sergio Leone
Cinémathèque française  (Paris)  Du 10 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Présentée à la Cinémathèque française dans une scénographie dynamique réalisée par l'Atelier Maciej Fiszer, l'exposition "Il était une fois Sergio Leone" retrace la carrière du cinéaste italien considéré comme le premier metteur en scène post-moderne.

Sergio Leone, dont personne, même parmi les non-cinéphiles avertis, n'ignore le nom, est l'homme qui, entre le western classique et le wester crépusculaire, invente un sous-genre d'un film de genre, le western spaghetti.

Conçue sous le commissariat de Gian Luca Farinelli, directeur de la Cinémathèque de Bologne, la monstration se déroule de manière classique selon un parcours chronologique soutenue par la scénographie inspirée et dynamique élaborée par l'Atelier Maciej Fiszer.

Sergio Leone, les décennies prodigieuses de sa révolution filmique

Etayée de nombreux documents archives et photographies et instillée par des extraits de films, la monstration met l'accent sur le legs familial de cet enfant du sérail, dont celui de son père, Roberto Roberti, réalisateur du temps du cinéma muet, et son long apprentissage dans l'assistanat, sur une trentaine de films de 1946 à 1962 en Italie et au Etats Unis, qui a précédé les premiers pas en solo.

Ensuite, entre 1964 et 1984, Sergio Leone livre deux trilogies emblématiques devenues cultes portées par la musique de son complice et ami Ennio Morricone.

Celle du dollar, la "Trilogie de l’homme sans nom" avec "Pour une poignée de dollars"," Et pour quelques dollars de plus" et "Le Bon, la Brute et le Truand" avec Clint Eatswood en tête d'affiche, et celle "Once upon a time avec "Il était une fois dans l'Ouest", "Il était une fois la révolution" et "Il était une fois en Amérique".

Il met en images son thème de prédilection, le mythe. Après la mythologie antique déclinées dans quelques péplums dont le fameux "Colosse de Rhodes", il se focalise sur le western qu'il considère comme le meilleur - et universel - véhicule pour traiter des sujets classiques.qu'il revisite pour traiter des mythes américains.

Et, au fil de sa déambulation, le visiteur retrouvera tous les acteurs de série B de l'époque qui ont des "gueules" choisis par Sergio Leone pour incarner les personnages qu'il a imaginé, "des personnages picaresques dans des situations épiques".

En 1984, il réalise "Il était une fois en Amérique", son dernier opus, qui clôt son intérêt pour l'Ouest et tourne son regard vers l'Est avec le projet d'un film de guerre racontant le siège de Leningrad pendant la Seconde guerre mondiale qui restera dans les cartons la suite de sa mort subite.

Bien évidemment, en parallèle, la Cinémathèque française présente une rétrospective de la filmographie de Sergio Leone ainsi que la projection des films dont il assura la production.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : MM avec l'aimable autorisation du Musée


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=