Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Il y aura la jeunesse d'aimer
Théâtre Le Lucernaire  (Paris)  octobre 2018

Textes de Louis Aragon et Elsa Triolet dits par Ariane Ascaride et Didier Bezace dans une mise en scène de Didier Bezace.

Louis Aragon et Elsa Triolet, deux grands auteurs qui conjuguèrent ensemble leur vie artistique et politique plus de quarante années durant, de leur rencontre en 1928 jusqu'à la mort d'Elsa en 1970, et dont les noms furent réunis à jamais pour la postérité.

C'est à l'initiative de Bernard Vasseur, directeur de la Maison Elsa Triolet-Aragon dans les Yvelines, qui proposa à Didier Bezace un choix de textes issus de leurs oeuvres et de musiques que ce spectacle vit le jour.

Le metteur en scène et directeur artistique de la Compagnie L'entêtement amoureux réussit à en faire un montage adroit alternant les styles et les genres pour montrer toute l'étendue de la palette de ce prolifique couple littéraire.

On y entend leurs confidences sur les premiers instants, les débuts de leur relation, leurs pensées, extraites notamment des "Carnets enterrés sous un pêcher" d'Elsa Triolet ou encore une lettre à son mari découverte après la mort de celui-ci.

On découvre ainsi le talent de romancier de Louis Aragon, avec notamment un savoureux extrait de "Servitude et grandeur du peuple français" (1945) qui dans l'épisode "Les bons voisins" décrit une perquisition sous Vichy chez un couple soupçonné d'écouter la radio étrangère. Jubilatoire scène où lui est arrangeant et elle ne s'en laisse pas conter.

Bien sûr, on y retrouve les grands poèmes les plus connus d'Aragon. Tandis que de sa voix chaude, Didier Bezace lit "Les yeux d'Elsa", ceux d'Ariane Ascaride regardent fixement le public ou accompagnent dans le vague la mélancolie des mots d'Aragon dans ce sublime texte d'amour fou. On aura aussi droit plus tard dans le spectacle à un moment très fort avec le déchirant "Les Yeux fermés".

Eclairés de lumières douces, assis face à leurs pupitres devant un cyclorama changeant de lumière et de couleur, Ariane Ascaride et Didier Bezace se complètent à merveille pour une lecture-spectacle de haut vol où les paroles se répondent. Aux phrases si poétiques d'Aragon réplique la plume précise de romancière d'Elsa Triolet.

Et le talent conjugué à l'élégance de ces deux grands comédiens changeant de style et de ton avec hardiesse n'a pas grand mal à emporter le public glisser avec émotion sur les mots de ce couple de légende.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 novembre 2018 : Pas de frein pour consommer la culture

Si certains estiment que l'on consomme toujours trop et toujours plus, il n'en est pas de même pour la culture. Jamais assez de livres, de musiques, de films... Voici de quoi découvrir cette semaine encore avec notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Amir" de Tamino
"We are not merchandise" de Jean Michel Jarret
"Action" de Inuit
"Vanités" de Liz Van Deuq
"Longue distance" de Miegeville
My Baby et Electro Deluxe dans une sélection de EP
et toujours :
Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Iinflammation du verbe vivre" au Théâtre de la Colline
"Dans le pays d'hiver" à la MC93 à Bobigny
"L'Arche" au Théâtre 13/Seine
"Cyrano" au Théâtre de la Tempête
"Abeilles" au Théâtre de Belleville
"Le Cabaret des Trois soeurs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Ce qu'on attend, ce qu'on a déjà" au Lavoir Moderne Parisien
"L'Autre fille" à la Comédie de Béthune
"Mémoire de fille" à la Comédie de Béthune
"Femme(s)" au Théâtre Trévise
"J'aime Brassens" au Théâtre Trévise
les reprises :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers parisiens
"En avant sur les cendres" au Théâtre du Rond-Point
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Viel chante Brel" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"La Fabrique à Kifs" au Théâtre de l'Oeuvre
"Le Cabaret extraordinaire" à la Nouvelle Eve
et la chronique des autres spectacles de novembre

Expositions avec :

"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"Jômon - Naissance de l'art dans le Japon préhistorique" à la Maison de la Culture du Japon

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le départ" de Jerzy Skolimowki en version restaurée
et la chronique des autres sorties de novembre

Lecture avec :

"Au coeur de la folie" de Luca d'Andrea
"Les contes du réveil matin" de Michel Bussi
"Munkey diaries (1957-1982)" de Jane Birkin
"Où vivre" de Carole Zalberg
et toujours :
"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=