Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nana
Théâtre de la Huchette  (Paris)  octobre 2018

Monologue dramatique d'après l'oeuvre éponyme d'Emile Zola interprété par Catherine Sauval.

C'est à un monument mal aimé de la littérature française du 19ème siècle que s'attaque Catherine Sauval avec "Nana" d'Emile Zola.

En effet, elle a eu l'ambition déraisonnable de vouloir dans un seul-en-scène évoquer une œuvre foisonnante, d'aucuns diraient moins aimablement un roman touffu, voire un pavé interminable.

Le résultat sera donc une bonne surprise pour les contempteurs de l'auteur des Rougon-Macquart : Catherine Sauval, dont on se souvient du très beau travail sur Jules Renard ("Jules Renard, l'homme qui voulait être un arbre"), réussit l'impossible exploit de donner vie et sens à "Nana". Son adaptation est limpide et rassemble en quelques dizaines de pages l'essentiel de la colonne vertébrale d'une somme de plus de cinq cents pages.

Car Catherine Sauval interprète des "vrais" extraits du roman. Celui-ci étant constitué d'une narration à la troisième personne entrecoupée de dialogues retranscrits, la comédienne peut s'en donner à cœur joie pour être le personnage-titre. Et elle ne s'en prive pas, donnant à Nana une véritable épaisseur.

Aidée par les subtils éclairages de Philippe Lagrue, elle est l'héroïne de la fange dans tout ce qu'elle a de plus sombre et de misérable qui finit par illuminer le "Grand Monde" du Second Empire finissant, dont elle est pour Zola une métaphore.

Entre grandeur et décadence, ombre et lumière, misère absolue et luxe total, elle franchit à toute vitesse les étapes d'un Tour de France dont le départ serait la plus sordide prostitution, les montagnes les rampes du théâtre et l'arrivée le demi-monde, celui du plaisir débridé, des hôtels particuliers de la plaine Monceau et des alcools fins et des mets raffinés de chez Maxim's.

Au passage, on découvrira dans cette version très bien élaguée que la prose dégraissée de Zola cache un styliste et que la langue française que l'on entendra par l'intermédiaire de Catherine Sauval est pleine de saveurs et de surprises.

Souvent objet cinématographique pour des superproductions comme celle toute en couleurs de Christian-Jaque avec Martine Carol, "Nana" ne perd rien de son écrin en passant de la profusion de décors au minimalisme imaginé par Catherine Sauval qui se met en scène sans jamais être statique.

Elle se sert constamment de l'espace de la salle et de la scène, créant une "Nana" jamais caricaturale, ni trop "Mimi" ni trop "cocotte". Elle se refuse à transformer sa voix et ce n'est que sur quelques inflexions de ton qu'elle passe de la gamine des faubourgs à la belle dame entretenue par le comte Muffat.

Catherine Sauval en est à ses premiers pas en Nana. Son aventure ne fait que commencer et elle est prometteuse.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 novembre 2018 : En route pour l'hiver

Quoi de plus triste qu'un jour férié un dimanche pluvieux ? Pas grand chose mais il est temps de se remonter le moral avec le sommaire de notre petite sélection culturelle hebdomadaire.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Olivier Brion, complétée par une session 5 titres
"Au dessus" de Au Dessus
"Terrain à mire. Une maison rétive. Contrainte par le toit" de Bégayer
"Rojo vivo" de Borja Flames
"Alaska" de Eryk.E
"Envol" de Joulik
"La boîte de pandore" de Karin Clercq
"Pur sang EP" de Pur Sang
"Grazyna Bacewicz : The Two Piano Quintets - Quartet for four violins - Quartet for four cellos" de Silesian Quartet and Friends
"Songs for a city" de Victoire Oberkampf
et toujours :
"Tempérance #2" de Dominique Dalcan

"Thomas Pesquet : 16 levers de soleil, BOF" de Guillaume Perret
"In the street" de Laurent Fickelson
"Buenos Aires 72" de Marina Cedro
"Caribbean stories" de Samy Thiébault
"Black honey" de Black Honey
"Nulle part" de Daisy Driver
"Ancient majesty" de Portier Dean
"Chimie vivante" de Féloche

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Love" aux Ateliers Berthier
"Ivanov" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Demi-Véronique" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Stück Plastik, une pièce en plastque" à la Manufacture des Oeillets
"La Vie devant soi" au Théâtre Jean Arp à Clamart
"L'Avalée des Avalés" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Filles du Trois et demi" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Fourberies de Scapin" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie lente" au Théâtre de La Reine Blanche
"Pauline Cariou - Chroniques d'une vie décalée" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"My Ex-step-in-law" au Théâtre Dunois
"Les Louvres and/or Kicking the dead" au Centquatre
"Retour à Lemberg" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
les reprises :
"Berlin Kabarett" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Ex-Anima" au Théâtre Zingaro
"Le Joueur d'échecs" au Théâtre de l'Epée de Bois
"En couple" à La Folie Théâtre
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Palais des Glaces
et la chronique des autres spectacles de novembre

Exposition avec :

"Grayson Perry - Vanité - Identité - Sexualité" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Carmen & Lola" de Arantxa Etchevarria
"High Life" de Claire Denis
Oldies but Goodies avec "L'Adieu aux armes" de Frank Borzage en version restaurée
et la chronique des sorties d'octobre

Lecture avec :

"Prisonniers de la géographie" de Tim Marshall
"Le peuple contre la démocratie" de Yascha Mounk
"Le complexe d'Hoffman" de Colas Gutman
"La croisière charnwood" de Robert Goddard
"Haute société / Frank et Billy" de Vita Sackville / Laurie Colwin

et toujours :
"Ce qui t'appartient" de Garth Greenwell
"Et j'abattrai l'arrogance des tyrans" de Marie-Fleur Albecker
"Infirmière" de Christie Watson
"Le camp de la goutte d'eau" de Baniel Bililian
"Qaanaaq" de No Malo
"Treize jours" de Arni Thorarinsson

Froggeek's Delight :

"Assassin's Creed : Odyssey" sur PS4, XBOXONE, PC Windows

et toujours :
"Astrobot rescue mission" jeu en réalité virtuelle sur PS4
"Marvel's Spider-Man" en exclusivité sur PS4
"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=