Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sophia Antipolis
Virgil Vernier  octobre 2018

Réalisé par Virgil Vernier. France. Drame. 1h42 (Sortie 31 octobre 2018). Avec Dewi Kunetz, Hugues Njiba-Mukuna, Sandra Poitoux, Bruck et Lilith Grasmug.

Pour l'heure, Virgil Vernier appartient au cercle très fermé des réalisateurs pas encore connus mais prometteurs, dont on n'oublie jamais les films, qui laissent des traces, des petits cailloux qui s'accumulent pour dire qu'on est devant quelqu'un qui va compter.

Depuis "Orléans" où une danseuse de Pole Dance finissait par être le double de Jeanne la pucelle, et les "Mercuriales" où tout un monde se dessinait autour de deux jeunes filles autour d'un Hôtel Mercure, il trace un sillon singulier qu'on ne peut pas vraiment qualifier, ni rapprocher d'autres cinéastes, à part bien entendu le très commode Michelangelo Antonioni.

Avec "Sophia Antipolis", Virgil Vernier vient sans doute de dévoiler toute l'ampleur de son cinéma. Véritablement, il s'empare, s'approprie un lieu jamais mis en avant et qui n'a pas une identité claire.

Pôle scientifque où se sont établies des entités et des entreprises pratiquant la recherche, Sophia Antipolis pourrait être une petite "Silicon Valley" à la française. Mais c'est aussi un regroupement de communes, dans laquelle il y a une vie, des habitants, qui existent dans un univers urbain vide et futuriste.

"Sophie-Antipolis" de Virgil Vernier est en quelque sorte un chant documentaire décrivant cet endroit étrange d'où peut surgir une espèce de fantastique banal et dans lequel des événements qui s'y passent sans qu'on les soupçonne sont peut-être le laboratoire de ce qui se généralisera bientôt partout.

Climat bizarre de lampadaires allumés dans des nuits silencieuses, présence angoissante de vigiles organisés en troupe paramilitaire, possibilité de faits divers sans solution et sans mémoire, tout ici paraît irréel et pourtant inscrit dans une routine futuriste.

Virgil Vernier aime raconter des histoires, ou plutôt des bouts d'histoires, qui semblent pouvoir s'imbriquer entre elles et qui souvent n'embraient pas, comme une mayonnaise qui ne voudrait ou ne pourrait pas prendre.

Dans "Sophia Antipolis", on suit en filigrane le destin d'une jeune fille promise au néant. On voit des petites filles noires encore pleines d'espérance d'avenir. On perçoit des solidarités et l'on sent une espèce de menace montante incarnée par ces justiciers autoproclamés qui "nettoient" cette zone blanche de tout migrant ou SDF.

Le cinéma de Virgil Vernier n'est pas revendicatif ni moralisateur. Il veut montrer, dit-il, "ces choses qu'on ne voit pas". Il n'y met aucune ostentation et ne cherche pas les paradoxes faciles. Il faut pourtant espérer que son cinéma sera bientôt lisible par tous et pourquoi pas dès ce film qui est vraiment une expérience hors du commun.

"Sophia Antipolis" de Virgil Vernier annonce un cinéaste dont la thématique s'affirme autant que la vision à chaque nouveau film. Il ne faut pas attendre qu'il reçoive une récompense en "or" pour se familiariser avec un cinéma si personnel qu'il sera très vite de l'ordre de l'évidence dans ce qu'il aura montré et décrit de la modernité.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=