Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le peuple contre la démocratie
Yascha Mounk  (Editions de l'Observatoire)  août 2018

Avec l’arrivée au pouvoir au Brésil d’un populiste notoire, pour rester poli et alors que les Etats-Unis sont dirigés par Trump, l’essai de Yascha Mounk devient une véritable caisse de résonnance qui, je l’espère, sera lu par le plus grand nombre.

Yascha Mounk est un brillant professeur de théorie politique qui enseigne à Harvard. Il est un spécialiste des gouvernements et il est chercheur associé du programme de réforme politique du Think Tank New America.

Son dernier ouvrage, Le peuple contre la démocratie, traduit dans le monde entier, nous arrive, publié par les éditions de l’Observatoire. Il nous explique avec brio, de façon extrêmement claire, pourquoi le libéralisme et la démocratie sont aujourd’hui en plein divorce. En se basant sur de nombreux sondages, sur des reportages et des recherches inédites, il nous propose un nouveau modèle pour éclairer et appréhender la période politique complexe que nous traversons, en pointant la nécessité d’un nationalisme contrôlé et des réformes radicales. Son livre, absolument passionnant s’avère être une contribution essentielle pour comprendre pourquoi notre liberté est en danger et comment la sauver.

En commençant par nous montrer que l’élection de Trump n’est pas un évènement isolé, que d’autres ont réussi à être portés par les urnes pour transformer des démocraties chancelantes en dictatures élues, il nous confirme l’avènement d’un moment populiste, que les élections brésiliennes ont d’ailleurs confirmé depuis.

Il nous décrit ensuite précisément les critères qui, selon lui, défnissent la démocratie pour nous amener à comprendre que les démocraties libérales peuvent être perverties de deux manières. L’ouvrage est alors construit autour de trois parties. Une première partie consacrée à la crise de la démocratie libérale et à ses conséquences. La seconde partie nous explique les origines de cette crise au travers des réseaux sociaux, des problèmes économiques, de la crainte du futur, de l’évolution démographique et des nombreux ressentiments des populations. La troisième partie est celle des remèdes, celle des propositions, allant de la domestication du nationalisme à la réparation de l’économie en passant par la refondation de la religion civique. A chaque fois, l’auteur nous détaille comment il pense que nous pouvons arriver à réaliser tout cela.

Alors voilà, cet ouvrage de Yascha Mounk, Le peuple contre la démocratie, est un excellent ouvrage, très abordable, qui nous amène à réfléchir sur le monde qui nous entoure, sur comment on en est arrivé là et sur comment on peut tout changer.

L’enjeu est immense, l’auteur envisage ni plus ni moins la fin de la démocratie si on ne se bat pas pour la faire perdurer. La prise de conscience semble arriver et la question est maintenant de savoir comment réveiller les citoyens qui sont tentés de se laisser séduire par des populistes. Une chose est sûre, pour ne pas tomber dans le populisme, nos hommes politiques vont devoir cesser de répéter les mêmes poncifs qu’il y a trente ans…

Alors voilà, lisons, réfléchissons et réveillons-nous, rien n’est encore perdu, avant qu’il ne soit trop tard. Yascha Mounk nous aura prévenus, au travers d’un ouvrage passionnant et documenté.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Yascha Mounk
Le Facebook de Yascha Mounk


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=