Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Croisière Charnwood
Robert Goddard  (Sonatine Editions)  novembre 2018

Et voilà le petit nouveau qui vient d’être publié aux éditions Sonatine. A peine paru, déjà lu, les livres Sonatine se dévorent en général, et maintenant chroniqué. C’est Robert Goddard qui s’y colle pour ouvrir les parutions du mois de novembre de la maison d’édition.

J’ai découvert cet auteur avec le concours du Livre de Poche. Juré dans la catégorie polar, j’ai dû lire son dernier ouvrage qui faisait partie de la sélection, Sans même un adieu, s’était avéré être une belle lecture, me présentant un auteur, nous racontant une histoire située dans la première moitié du 20ème siècle autour de personnages travaillés particulièrement machiavéliques.

Journaliste puis enseignant, Robert Goddard a dirigé un établissement scolaire dans le Devon pendant plusieurs années avant de se consacrer entièrement à l’écriture. Il vit aujourd’hui dans les Cornouailles, à Truro.

Avec La Croisière Charnwood, le septième roman de l’auteur publié chez Sonatine Editions, celui-ci nous embarque de nouveau dans une histoire se passant dans la première moitié du 20ème siècle. L’histoire se passe précisément en 1931, autour de deux personnages, Guy et Max, deux vétérans de la Première Guerre mondiale quittant New-York à bord du transatlantique Empress of Britain. Lors de ce voyage, ils font la connaissance de la très charmante anglaise Miss Charnwood et de sa nièce Diana.

En plus d’être ravissante, Miss Charnwood est aussi l’héritière d’un richissime financier international Fabian Charnwood. Les deux hommes entreprennent alors de la séduire afin de mettre la main sur une partie de cette immense fortune. Alors que leur opération séduction semble sur le point de se réaliser, un meurtre vient soudain mettre un terme à tous leurs espoirs pour les plonger dans une spirale infernale.

C’est un polar qui réveille l’Histoire que nous propose Robert Goddard, un ouvrage qui repose sur une intrigue parfaitement maîtrisée et des personnages de nouveau habilement construit, entre antipathie et machiavélisme mais aussi sur un contexte historique merveilleusement bien décrit. La crise économique, on est en 1931, deux ans après le krach boursier de Wall Street et l’ombre de la Première Guerre mondiale plane sur l’ouvrage et font aussi partie intégrante de l’histoire et de son intrigue. C’est aussi un livre où l’argent est omniprésent, source de bonheur et de malheur, de complots et de mensonges qui alimentent l’intrigue du livre.

Tout en nous proposant un livre au rythme haletant, ce qui change d’ailleurs par rapport à son livre précédent qui était beaucoup plus lent, l’auteur nous décrit une Angleterre traumatisée par la Grande Guerre à l’économie fragile. Il nous embarque dans une croisière qui, de Londres à Venise, va s’avérer être pleine de rebondissements, de mensonges et autres fausses pistes, formant un puzzle machiavélique que le lecteur reconstituera au fil des pages pour son plus grand plaisir.

Cette croisière pour le lecteur est magique, en première classe évidemment, et c’est toujours le cas avec Robert Goddard. L’auteur nous mène en bateau, c’est le cas de le dire, il a un don certain pour mêler histoire et mélodrame.

Un mois de novembre qui commence parfaitement bien avec ce nouveau livre des éditions Sonatine qui est une bien belle réussite.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Robert Goddard
Le Facebook de Robert Goddard


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=