Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Avalée des avalés
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  novembre 2018

Comédie dramatique de Réjean Ducharme, mise en scène de Lorraine Pintal, avec Benoit Landry, Sarah Laurendeau et Louise Marleau.

Le texte, adapté du roman éponyme de Réjean Ducharme (chef d'oeuvre de la littérature québecoise publié en 1968) raconte la cavale de Bérénice Einberg, enfant neurasthénique tiraillée entre un père juif distant et une mère catholique qui passe son temps entre sa bouteille de gin et ses aquariums.

Il y a aussi son frère Christian avec qui elle a construit un monde fantasmagorique et entretient une relation faite d'amour et de haine.

Bien sûr, il faut passer l'obstacle de ce texte non spécifiquement destiné au théâtre donc très littéraire et rentrer dans la poésie singulière de Réjean Ducharme.

Celui-ci tarabuste la langue, la lie et la délie pour en faire un matériau étincelant, poli comme un diamant et changeant comme un kaléidoscope. Si l'on y est sensible, on peut être sûr alors de vivre un moment rare.

C'est échevelé et saccadé comme une course de haies, emmené par l'étonnnante Sarah Laurendeau qui porte, aux côtés de Louise Marleau et Benoît Landry, impeccables, la majeure partie du texte sur ses épaules.

Marathonienne d'exception, la comédienne ne laisse entrevoir aucune faiblesse dans un texte fleuve où les mots sortent en cascade et dévalent en flots. Un univers où elle s'embarque de tout son corps et de toute son âme, donnant sens à la moindre phrase.

La mise en scène de Lorraine Pintal, devant un superbe travail au décor de Charles Binamé dont l'illustration colle parfaitement à le poésie de Ducharme, mêle la musique envoyée en direct sur scène par Benoît Landry aux envolées de Bérénice. On y entend aussi Robert Charlebois.

Tout cela confère un charme singulier à "L'Avalée des avalés" qui charrie en permanence de l'émotion à la ronde. C'est fiévreux, dense et profondément poétique ; fou et flamboyant.

Une expérience à vivre pour un texte et une comédienne absolument exceptionnels.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=