Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa
Musée Cernushi  (Paris)  Du 26 octobre 2018 au 27 janvier 2019

Organisée conjointement par le Musée Cernuschi, la Fondation du Japon, le Musée national d’art moderne et le Musée Hosomi de Kyoto, l'exposition "Trésors de Kyoto - Trois siècles de peinture Rinpa" présente une sélection d'oeuvres majeures de ce courant pictural japonais historique.

Comme pour l'ensemble des expositions proposées dans le cadre de la saison culturelle "Japonismes 2018" initié par le gouvernement japonais pour célébrer le 160ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, sont proposées des oeuvres inscrites au patrimoine national nippon et des chefs d'oeuvre exceptionnels distingués comme "Trésors nationaux" dont rare est la sortie hors du territoire national.

En l'espèce, le commissariat est assuré par Yoshiyuki Hosomi, directeur du Musée Hosomi de Kyoto, Ruichi Matsubara, vice-directeur du Musée national d’art moderne de Kyoto, et Manuela Moscatiello, responsable des collections japonaises du Musée Cernuschi, qui ont opéré une sélection éclairée d'oeuvres qui, en raison de la fragilité du support, feront l'objet d'une monstration en alternance.

Placé sous le signe du didactisme, avec un espace évoquant l’ambiance d’un atelier et des vidéos documentaires sur la technique Rinpa, le parcours se déroule de manière chronologique pour permettre d'apprécier l'évolution du style au fil des générations successives qui ont porté le mouvement Rinpa au cours des siècles.

L'Ecole Rinpa, transcrire la beauté

L'Ecole Rinpa a été fondé au 17ème siècle à Kyoto, alors capitale et berceau de la culture traditionnelle nippone, par les artistes Hon'ami Koetsu et Tawaraya Sotatsu dans l'héritage de la peinture classique en opérant une novation significative et audacieuse en lui imprimant un style décoratif.

Elle ressort donc essentiellement à la peinture décorative visant à la perfection et à l'excellence pour satisfaire une clientèle exigeante, celle de la Cour impériale, des vieilles familles aristocratiques et des riches marchands dont le paravent "Dieux du vent et du tonnerre" de Sotatsu constitue l'emblème suprême.

En effet, elle en concrétise les caractéristiques essentielles qui tiennent à la déclinaison, sur un arrière-plan réalisé à la feuille d'or, des thèmes japonais traditionnels en utilisant une palette de couleurs vives, parfois jusqu'à la saturation, avec un extrême raffinement esthétique.

Les artistes Rinpa traitent des thèmes empruntés à la poésie, à la littérature et au spectacle vivant, de la danse au théâtre comme les "Danseurs de bugaku" de Sotastu, et au bouddhisme et leur répertoire inclut évidemment les motifs majeurs de la peinture "conventionnelle" Yamato-e célébrant les beautés de la nature et la pérenne célébration de la nature au rythme des saisons.

Tel, aux côtés de la "La sorcière Yamanba" du théâtre nô, le paravent "Fleurs et plantes des quatre saisons" de Kmisaka Sekka dernier représentant au 19ème siècle de ce courant.

Si cette permanence traverse donc le temps, elle n'est cependant pas figée notamment en raison de la variété de traitement.

Ainsi, au 18ème siècle, les frères Ogata introduisent une composition novatrice par son épure et son cadrage et le traitement dynamique à l'instar de "Mont Fuji et Vagues à Matsushima" de Ogata Korin.

De même avec leurs "disciples" éclairés Watanabe Shiko au style éclectique avec son "Eléphant blanc" et le paravent "Feuilles d'éventail sur paravent" de Nakamura Hochu.

L'exposition comprend également quelques objets décoratifs et d'art de la table qui atteste de l'essaimage de ce courant pictural dans tous les domaines des arts appliqués dont la calligraphie, le textile, la céramique et la laque.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée Cernushi

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée Cernushi


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=