Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Contes du Réveil Matin
Michel Bussi  (Editions Delcourt)  novembre 2018

"Corentin est un rêve d’enfant. Il m’a accompagné depuis très longtemps. Corentin est mélancolique et joyeux, dans un monde cruel et merveilleux. Corentin est un rêve d’enfants, même ceux devenus parents" Michel Bussi.

Chez Froggy’s Delight, on continue de suivre avec une grande attention les nouvelles publications de la toute jeune maison d’édition Delcourt Littérature. Après nous avoir déjà offert une petite dizaine d’excellents romans venus du monde entier, les voilà qui se lancent dans la publication de contes pour enfants avec un superbe ouvrage écrit par Michel Bussi, accompagné de superbes illustrations d’Eric Puybaret.

Avec le petit cœur d’enfant qui sommeille en moi, accompagné de mes deux jeunes princesses d’amour, je me suis donc lancé dans la lecture de cet ouvrage en me disant que mon public, les deux princesses qui m’écoutent lire les différents contes, me montreront de par leur attitude et leurs sourires la qualité de l’ouvrage et des contes qu’il nous propose.

Alors on l’a lu, soir après soir, et on a aimé, c’est rien de le dire. Elles m’ont écouté attentivement et demandé régulièrement de le sortir. "Papa, tu veux bien nous lire une histoire du livre que tu as reçu avec le petit garçon ?". Je suis obligé de leur dire "les filles, on continuera demain car il faut aller faire dodo pour être en forme à l’école". Leurs sourires et leurs yeux sont la preuve que ces contes fonctionnent merveilleusement bien sur les enfants. Alors voilà, bravo Michel Bussi d’avoir réussi à nous offrir autre chose que vos romans habituels pour nous embarquer dans un monde enfantin de toute beauté !

Vous l’avez donc compris, ce livre est une petite merveille. Un livre qui ne lit pas, un livre qui se déguste, composé de onze histoires aussi belles les unes que les autres qui raviront les grands et surtout les petits. C’est un livre qui risque d’être ouvert très longtemps, les enfants étant d’incroyables petits êtres capables d’entendre et d’écouter de très nombreuses fois les mêmes textes (ils font la même chose avec les dessins animés). A chaque fois, leurs sourires sont les mêmes et leur bonheur immense. Ma grande de huit ans commence à lire et elle demande à lire les contes à sa cadette.

L’ouvrage tourne autour d’un petit garçon, Corentin, un petit curieux. Etonnant et différent, il connaît le langage des objets. Avec cet atout indéniable, il peut regarder et rêver le monde autrement et nous offrir une source d’histoires inépuisable. Il va nous montrer que les objets ont bien plus d’imagination qu’on ne croit. Il suffira alors d’écouter le grain de sable qui sait tout de l’amour, le toucan qui voudrait être libre, les barreaux de l’échelle qui débattent, les boîtes aux lettres qui bavardent, un sapin empoisonné ou bien encore un agenda qui nous livre ses secrets. C’est un livre qui nous parle que nous propose Michel Bussi, un livre qui nous emporte.

Son univers onirique se déploie à merveille et les illustrations d’Eric Puybaret permettent à Corentin de prendre vie. Mêlant la mélancolie et la joie, Corentin nous fait traverser un monde à la fois cruel et merveilleux que l’on n’est pas prêt d’oublier. Tout est présent dans ce livre, l’humour, la tendresse, la fantaisie. Tout est sublimé par l’écriture adaptée aux enfants qui font qu’ils s’émerveillent en écoutant les lire.

On a coutume de dire que le public le plus compliqué à conquérir est les enfants. En général, ils aiment ou ils n’aiment pas. Pour moi ce fut une évidence, ils adorent. Alors, parents, grands-parents, ou adultes sans enfants ayant encore une âme d’enfant, n’hésitez pas, courez acheter ce livre pour enfants qui leur offrira de magnifiques heures de lectures.

Observez-les, regardez-les ensuite, ils vous remercieront par leurs sourires et leur enthousiasme. Et vous verrez que le bonheur est parfois très simple, qu’il se suffit parfois de simples pages à tourner et à lire…..

 

En savoir plus :
Le site officiel de Michel Bussi
Le Facebook de Michel Bussi


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=