Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Abeilles
Théâtre de Belleville  (Paris)  novembre 2018

Comédie dramatique de Gilles Granouillet, mise en scène de Magali Léris, avec Nanou Garcia, Eric Petitjean, Paul-Frédéric, Manolis et Carole Maurice.

Un père rend visite à son fils qui travaille sur les éoliennes au bord d'une falaise devant la mer. Le père immigré lui raconte comment, jeune, il escaladait la falaise à mains nus et enfumait l'essaim d'abeilles avant de récupérer le miel qui s'y trouvait.

Tout bascule quand il lui annonce la raison de sa visite : pour l'anniversaire des 15 ans de la fille, son frère veut lui offrir un portable dernier cri . Le père lui demande de ne pas le faire, ne voulant pas se sentir "humilié" parce que sa femme et lui n'en ont pas les moyens.

Comme le fils refuse, le père se jette sur lui et ils commencent à se battre. On ne reverra plus le fils. Qu'est-il devenu? Hantés par son absence, chacun verra plus tard son fantôme lui apparaître en rêve.

Avec "Abeilles", d'une langue précise et acérée, Gilles Granouillet a construit un drame moderne montrant de l'intérieur l'éclatement de la cellule familiale.

Deux générations s'opposent : l'immigré de la deuxième génération dont le maître mot est la discrétion et l'envie de revanche sur son enfance, son fils qui n'a de compte à rendre à personne et se trouve fier de l'argent qu'il gagne. Chacun laisse entrevoir ses doutes et ses failles dans une pièce haletante dont la tension ne faiblit pas.

Au centre, un carré fait d'une dizaine de tapis élimés assemblés sur lequel est disposé un mobilier usé figure le salon. Rien d'ostentatoire chez ces gens simples. Les costumes réalistes de Marielle Viallard, la lumière précise d'Anne-Marie Guerrero et la bande-son aussi judicieuse qu'angoissante de Bernard Vallery sont fins et se complètent parfaitement. Scène après scène, grandit lentement une tension sourde qui bourdonne comme un essaim d'abeilles.

Le quatuor d'interprètes est sensationnel, il est dirigé de façon admirable par Magali Leiris avec juste le bon dosage. Le fils est campé de façon très sobre et très vraie par Paul-Frédéric Manolis. Eric Petitjean compose le père, tour à tour inquiétant et touchant ; sa maladresse et ses emportements témoignant de sa honte et de son désarroi.

Carole Maurice, d'un grand naturel, est une adolescente dont la détresse est infiniment palpable. Elle est bouleversante. Enfin, Nanou Garcia incarne la mère à la fois pathétique et digne dont on voit toute l'humanité transparaître grâce à de multiples nuances dans un jeu muet d'une grande expressivité.

Tous, dans une simplicité et une sincérité de tous les instants font de ce spectacle, à mi-chemin entre réalisme et onirisme, d'une grande justesse et d'une puissance souterraine, une très grande réussite.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=