Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Femme(s)
Théâtre Trévise  (Paris)  novembre 2018

Spectacle musical conçu par Mtatiana, mis en scène par Julien Alluguette et interprété par Mtatiana accompagnée par les musiciens Camille Rossi et Emrah Kaptan.

Pour les spectateurs qui connaissent les qualités vocales et scéniques de la comédienne-chanteuse Mtatiana, nom de scène de Tatiana Matre, interprète de comédie musicale et de "musical story", le spectacle "Femme(s)" lui réserve plus d'une surprise et, pour tous les autres, il sera une révélation.

En effet, dans ce projet personnel dont elle assure tant la conception que l'écriture et la composition musicale des chansons en français, elle présente toutes les facettes de son talent, exprime l'éclectisme de ses goûts musicaux et aborde, avec autant de féminisme au second degré que d'(auto)dérision, la thématique du féminin tout en jouant - et déjouant - les codes de l'éternel féminin.

Elle a bâti une trame dramatique selon le mode de la ronde schnitzlérienne pour raconter la vie d'une femme, qui, pour chaque tableau, n'est ni tout à fait la même, ni tout à fait une autre, et la condition féminine dans tous ses états et tous les âges.

En ouverture, après un mini-biopic en images, l'ouverture à la Mylène Farmer donne le ton, celui d'un show à grand spectacle sous lumière idoines, même s'il comporte des opus d'émotion tel "Souviens-toi", qui sublime une véritable "belle de scène".

Dans la mise en scène rythme survitaminé de Julien Alluguette, boostée par l'énergie électrique du duo guitare-basse formé par Camille Rossi et Emrah Kaptan et drivée par le danseur-chorégraphe John Têté aguerri à ce registre, Mtatiana délivre une prestation époustouflante que lui permet notamment son imparable technique vocale.

Avec les costumes hauts en couleurs confectionnés par Audrey Borca et Sylvain Rigault qui exaltent sa plastique, Mtatiana joue les Fregoli en changeant à vue de personnage et d'atmosphère du rockabilly ("Chaque chose en son temps") au néo-réalisme en femme de chambre aguichante ("Je bosse"), du sexy glam "muy caliente" ("Mes sensibles hormones") au gospel avec une nonne délurée qui évoque celle de "Sister Act", de la pin-up rétro "Les mangeuses de foie" à la rappeuse ("Macho Macho")en passant, entre autres autres, par le cabaret expressionniste.

Un coup de maître !

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=