Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Youssef Chahine
Cinémathèque française  (Paris)  Du 14 novembre 2018 au 28 juillet 2019

A l'occasion du dixième anniversaire de sa disparition, la Cinémathèque française propose, en parallèle à une rétrospective filmique, une exposition consacrée au réalisateur égyptien Youssef Chahine.

Conçue sous le commissariat technique de Régis Robert à partir des archives du cinéaste versées au fonds documentaire de la Cinémathèque, elle s'organise de manière chronologique classique dans l'espace de la Galerie des donateurs.

Ainsi, affiches, photos, costumes, distinctions honorifiques, correspondances, extraits de films et documents illustrant les différentes étapes d'écriture et de découpage du scénario retracent les principales étapes de six décennies de carrière en 40 films qui ont apporté à Youssef Chahine une reconnaissance internationale.

Youssef Chahine, cinéaste citoyen engagé

Né à Alexandrie, son nom est indéfectiblement associé au cinéma arabe non seulement parce qu'il débute dans les années 1950 en pleine période du boom du cinéma égyptien avec des comédies musicales inspirées du cinéma hollywoodien, telle "C'est toi mon amour" avec le célèbrissime Farid El Atrache, puis le mélodrame avec "Ciel d'enfer" avec celui n'était pas encore Omar Sharif.

Mais parce qu'il sera celui qui filmera l’histoire de l’Egypte moderne du nassérisme triomphant à la Guerre de six jours avec avec son quadriptyque "La défaite" ("La Terre", "Le Choix", "Le Moineau" et "Le Retour de l'enfant prodigue") avant d'anticiper le Printemps arabe avec "Le Chaos" tourné en 2007.

ll invente la tragédie musicale et le divertissement de combat ("Le Destin") et investit tous les genres : la comédie musicale, la reconstitution historique ("Saladin", "Adieu Bonaparte"), le péplum ("L’Émigré"), le drame social ("Le Sixième Jour"), le documentaire et l’évocation autobiographique avec la superbe tétralogie "Alexandrie pourquoi ?", Ours d'argent et Grand Prix du jury au Festival de Berlin en 1978, "La Mémoire", "Alexandrie encore et toujours" et "Alexandrie-New York".

A noter une rétrospective en salles de 12 films de Youssef Chahine en version restaurée due à l'initiative de Tamasa Distribution avec le concours de l'Agence pour le Développement Régional du Cinéma.

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Cinémathèque française

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation de la Cinémathèque française


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=