Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dans ma chambre
Théâtre La Flèche  (Paris)  décembre 2018

Seul en scène performatif d'après le roman éponyme de Guillaume Dustan interprété par Hugues Jourdain.

La transposition scénique de la prose de cette météorite littéraire surmédiatisée et polémique que fut Guillaume Dustan, qui appartient à la génération d'homosexuels décimée par le VIH, constitue une entreprise aussi audacieuse que téméraire dans laquelle le jeune comédien Hugues Jourdain s'engage avec une rare intensité dramatique.

Et ce, avec un seul en scène, qu'il indique ancré dans sa militance personnelle, conçu à partir du roman-récit "Dans ma chambre" paru en 1996, considéré par son auteur comme le premier opus d'une "odyssée du sexe gay" qualifiée d'autopornographie.

Il initiait une décennie d'écriture pratiquée simultanément comme une alternative à la folie et une expérimentation radicale de l'autofiction dégagée de tout psychologisme à l'instar de la frénésie sexuelle soutenue, ou suscitée, par la consommation massive d'alcool, de stupéfiants et de drogues médicamenteuses pratiquée comme un inhibiteur de la pensée.

Pour atteindre "le degré zéro de la pensée" face à la mort annoncée qui, par ailleurs, autorise une expérimentation de la sexualité sans limites par celui qui n'a plus rien à perdre.

Le spectateur est immédiatement immergé dans un inframonde, celui du ghetto homosexuel des années 1980-1990, dans lequel le narrateur s'épuise dans la recherche de "la baise du siècle" avec la description triviale et crue de pratiques extrêmes dépourvues tant d'érotisme que d'incitation fantasmatique.

Car, même si Guillaume Dustan l'inscrit dans une posture de subversion morale, sociale et politique, cette hypersexualité procède du simulacre pour voiler la quête amoureuse primordiale consubstantielle à l'être humain tout comme, nonobstant l'aspect trash-gore assumé, elle révèle l'intériorité d'un personnage investi par l'ennui existentiel et le désespoir en livrant le corps de l'homme à la féroce empoignade d'Eros et Thanatos.

Hugues Jourdain dispense une sidérante performance entre mimésis et catharsis qui, par son identification à l'auteur-personnage, sème le trouble quant au paradoxe du comédien et incite à une réflexion sur la notion de représentation comme entité esthétique en laissant pantois l'auditoire qu'il soit dans l'effarement ou la compassion.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=