Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le coup d'Etat Macron, Le Prince contre la Nation
Guillaume Larrivé  (Editions de l'Observatoire)  octobre 2018

S’il en est un qui semble avoir eu le nez creux en publiant son ouvrage au juste moment, c’est bien Guillaume Larrivé, député républicain de l’Yonne, secrétaire général des Républicains, qui s’est fait connaître cet été puisqu’il fut le vice président de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale au sujet de l’affaire Benalla.

Il vient de publier un ouvrage qui colle particulièrement à l’actualité du moment, consacré à notre président dans lequel il tente de définir ce que représente le macronisme au pouvoir, nous le présentant comme un nouvel absolutisme.

Pour lui, il est temps maintenant que le président entame sa deuxième année de présidence, de démontrer et de dénoncer la logique de son règne : celle d’un coup d’Etat insidieux, par lequel le Prince cherche à accaparer, mois après mois, tous les pouvoirs de l’Etat. Pour lui, sa présidence égocratique correspond à une régression démocratique. Le pouvoir nous est présenté comme un principat concentré dans les mains d’un homme et des palatins qui composent sa cour. Avec lui, et parce qu’il est le premier lieu du pluralisme et de la défense des libertés, le parlement se retrouve le premier à être attaqué.

C’est donc un coup d’Etat qu’a fait Macron selon l’auteur, un étrange coup d’Etat qui aboutit à un paradoxe : le président de la force est celui de la faiblesse, illustré parfaitement en ce moment par l’action des gilets jaunes. Tandis que le Prince s’empare de la République, la Nation est fracturée par l’impuissance de l’Etat à protéger vraiment les français et à dessiner notre avenir. Pour Guillaume Larrivé, pour que la France se réconcilie avec elle-même, il faut préparer, dès maintenant, l’après Macron. Et là encore, ce livre sorti il y a deux mois s’avère avoir déjà anticipé ce qui se déroule en ce moment en France.

L’ouvrage est donc particulièrement intéressant, de par l’analyse que fait l’auteur concernant le macronisme mais d’autant plus de par la résonnance qu’il prend avec le mouvement actuel des gilets jaunes. Guillaume Larrivé prend d’abord soin de partir de la fameuse phrase prononcé cet été par Macron devant son gouvernement, "qu’ils viennent me chercher", phrase qu’il doit aujourd’hui fortement regretter, acculé dans son palais quand les forces de l’ordre se retrouvent débordées devant des manifestants. Il nous explique ensuite pourquoi il n’est pas devenu macroniste comme beaucoup de ses amis Républicains. Il nous déroule ensuite la mise en place du macronisme, la lente agonie de la démocratie parlementaire et l’égocratie qui se met de plus en plus en place. Il nous décrit enfin un risque de guerre civile, un risque de soulèvement du peuple français et la nécessité de réconcilier la France.

Guillaume Larrivé semble voir juste avec ce pamphlet sur Macron particulièrement sympathique à lire et qui prend une dimension bien particulière ces jours-ci avec les événements autour des gilets jaunes qui, au final, dénoncent ce que l’on retrouve dans le livre.

Le Prince contre la Nation est donc un titre particulièrement bien choisi par Guillaume Larrivé. Les semaines qui vont suivre confirmeront ou pas ce que l’auteur dénonce dans son ouvrage…

 

En savoir plus :
Le site officiel de Guillaume Larrivé
Le Facebook de Guillaume Larrivé


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=