Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Allez tous vous faire foutre
Aidan Truhen  (Sonatine Editions)  novembre 2018

Une couverture qui n’invite pas forcément à la sympathie et à la convivialité, un auteur britannique confirmé et connu qui préfère dissimuler sa propre identité sous le pseudonyme d’Aidan Truhen et au final, un livre complètement déjanté, voilà ce que nous propose Sonatine pour cette fin d’année.

Evidemment, Allez tous vous faire foutre n’est pas un polar pour votre grand-mère, avec des gentils et des méchants. C’est un bouquin pour adulte dans lequel la morale n’est pas toujours présente, en tout cas pas du côté de son personnage principal, un certain Jack Price.

Jack Price est à la cocaïne ce qu’Uber est au transport. C’est un criminel en col blanc, parfaitement organisé, avec une force de vente décentralisée et un produit de marque. Quand sa voisine du dessous se fait tuer, façon exécution, Jack doit savoir pourquoi. C’est une simple question de business et de sécurité personnelle, mais quelqu’un n’aime pas qu’il la pose. La preuve : sept personnes, sept démons, ont été engagées pour le liquider. Grosse erreur ! Enorme erreur ! Parce que maintenant Jack n’est plus obligé de se contenir et n’a plus aucune raison de se contenir en faisant profil bas.

Avec ce titre, on se rend rapidement compte qu’on est bien loin de ce que nous proposent les éditions Sonatine habituellement. Ce livre est tout simplement complètement déjanté mais sa lecture s’avère pour autant complètement jubilatoire. Ce personnage de Jack Price est incroyable, méprisable et attachant en même temps et la lecture de son histoire est totalement addictive et en plus certains passages du livre sont totalement hilarants.

La grande originalité du livre tient dans l’écriture de l’auteur, percutante et sans fioriture. Des phrases courtes, de nombreux dialogues et la volonté de la part de l’auteur anonyme de ne pas nous proposer un exercice de style littéraire avec cet ouvrage. L’écriture pourra paraître déstructurée pour certains qui pourraient dire que c’est mal écrit. Il me semble que c’est un choix, que cette écriture qui ne s’appuie pas principalement sur la ponctuation a pour but en fait de renforcer le caractère déjanté du personnage principal.

Roman clivant donc, à mon avis, qui saura réunir ses fans et exclure une partie de lecteurs. Si vous aimez les romans déjantés, l’humour décalé et les situations burlesques, alors vous adorerez Jack Price et Allez tous vous faire foutre vous fera bien marrer. Vous pourrez l’emmener et le lire lors d’un repas de famille, mais aussi pendant votre pause au milieu de vos collègues, dans la file d’attente d’un service public ou bien encore dans un transport en commun.

 
 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=