Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rêver sous le capitalisme
Sophie Bruneau  décembre 2018

Réalisé par Sophie Bruneau. France. Documentaire. 1h03 (Sortie 12 décembre 2018)

"Rêver sous le capitalisme" de Sophie Bruneau repose sur un dispositif très simple et très efficace : elle filme des lieux emblématiques des grandes entreprises ou de leur environnement et enregistre des employés belges qui racontent leurs rêves liés à leur travail.

Ceux-ci sont racontés en voix off sur les images ou directement par les intéressés, filmés dans leurs bureaux, qui succèdent aux images précédentes.

On pourrait croire que cela donne un résultat monotone ou ennuyeux, mais Sophie Bruneau réussit tout au long de son court long métrage (à peine plus d'une heure) des images saisissantes d'immeubles, de chantiers, de ciel bleu perturbé par les traces blanches d'un avion à réaction.

Elle réussit même un travelling latéral de toute beauté où l'on découvre l'intégralité des tables d'une cantine d'entreprise avec en arrière-plan, derrière les employés attablés et pas du tout concernés par la caméra, le long défilé de l'immeuble d'en face.

Les rêves collectionnés dans "Rêver sous le capitalisme" de Sophie Bruneau sont saisissants.

On y entend des hommes et des femmes que l'on sent à bout raconter qu'ils tapent sur leurs collègues, se retrouvent en momies, ligotés et bâillonnes ne pouvant pas crier face au sort qu'on leur réserve dans leur entreprise.

Un ingénieur explique qu'il tue son patron tyrannique, une femme, certainement une psychologue, décrit qu'on lui ouvre la cavité crânienne et que des petits personnages assis dedans et armés de longues cuillères lui mangent le cerveau et même davantage...

L'alternance des belles images léchées qu'on pourrait trouver dans certains films d'Antonioni ou "Play Time" de Jacques Tati et de ces récits fantasmés assez clairs sur le mal-être au travail, comme celui où une femme revit le 11 septembre avec un avion qui vient percuter sa fenêtre, finit par donner au film une vraie étrangeté, un authentique mystère.

Si le titre du film comprend le mot "rêver", c'est plutôt le terme "cauchemarder" qu'il aurait fallu utiliser.

Avec une idée simple, Sophie Bruneau a parfaitement cerné la réalité du libéralisme quand il considère l'humain comme une simple variable d'ajustement. "Rêver sous le capitalisme", c'est donc avant tout subir mentalement sa pollution et son oppression. Pour s'en libérer, il ne semble n'y avoir de salut que dans la fuite. Cette vision originale de l'aliénation a l'avantage de se garder de donner des leçons.

Les images et les rêves racontées sont suffisamment explicites pour que "Rêver sous le capitalisme" de Sophie Bruneau soit, sans paraître y toucher, une critique très juste de ce qu'on appelait dans des époques lointaines l'exploitation au travail.

A voir avant que des cauchemars récurrents ne pourrissent l'existence.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=