Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Japon - Japonismes 1867- 2018
Musé des Arts Décoratifs  (Paris)  Du 15 novembre 2018 au 3 mars 2019

Avec l'exposition "Japon - Japonismes" inscrit dans le cadre de la célébration du 160ème anniversaire des relations diplomatiques entre le Japon et la France, le Musée des Arts Décoratifs, pionnier en matière d'art japonais depuis sa fondation en 1864 et dont il détient l'un des plus importants fonds en France, s'est engagé dans une entreprise pharaonique.

En effet, il a souhaité mettre en valeur simultanément, et sur une très large période, de 1867 à 2018, mais sans opter pour un parcours chronologique, les collections de tous ses départements - arts décoratifs, design, bijoux, mode, textile, papiers peints, publicité, graphisme et jouets - et ce, à la façon "pêle-mêle".

Ainsi la monstration riche de plus d'un millier de pièces procède à une mise en regard des pièces japonaises et japonisantes françaises, anciennes et contemporaines, selon un parcours qualifié de thématique qui s'avère dépourvu de logique et surtout de cartels permettant d'identifier les pièces exposées ce qui ne s'avère guère aisé pour le visiteur néophyte auquel il est donc conseillé une déambulation guidée par le plaisir des yeux.

Conçue sous le commissariat de Olivier Gabet et Béatrice Quette, respectivement directeur et conservatrice des collections asiatiques du musée, Noriko Kawakami, directrice de la fondation d’Issey Miyake à Tokyo, Masanori Moroyama, commissaire en chef honoraire du Musée national d’Art moderne de Tokyo et la créatrice de mode Junko Koshino, elle se déroule sur trois niveaux scénographiés par l'architecte japonais Sou Fujimoto.

S'inspirant de l'esthétisme nippon, celui-ci réalise une prouesse pour sublimer les objets présentés, à la manière du cabinet de curiosités des collectionneurs, dans les vitrines fixes des deux premiers étages en plaçant les espaces dans un éclairage feutré et les rythmant avec des supports et des inserts fabriqués avec le papier blanc utilisé pour les estampes

Japon - Japonismes : une exposition monde

L'exposition commence par une introduction rétrospective intitulée "les acteurs de la découverte" qui évoque, avec l'avènement de l'Ere Meiji, l'ouverture à l'international de l'ancestral japon autarcique avec sa participation active aux expositions universelles, époque retracée par l'exposition "Meiji - Splendeurs du Japon impérial" qui se tient concomitamment au Musée Guimet, le rôle des collectionneurs et marchands français dans le négoce d'une production destinée à l'exportation qui a entraîné la vogue du japonisme soutenu par les expositions d'art japonais.

Des retours vers le passé scandent également l'exposition avec une série de vitrines consacrées à l'art japonais antérieur à cette époque et un focus sur le style Rinpa né au 17ème siècle qui fait l'objet d'une monstration dédiée "Trésors de Kyoto - Trois siècles de peinture Rinpa" au Musée Cernushi.

Ensuite, parmi les cinq thématiques annoncées, celles de la nature, du temps et du mouvement s'avèrent redondantes dès lors qu'elles se conjuguent dans l'art japonais ancré dans la représentation de la flore, qui par essence, évolue au fil du temps et le mouvement est inhérent à celle de la faune.

Par ailleurs, d'autres vitrines regroupent des objets relatifs aux rituels et croyances ou à la cérémonie du thé, aux bibelots miniatures, aux affiches et costumes des spectacles du début du 20ème siècle et même à la mode japonisante de ce temps.

Une belle sélection de meubles et d'objets au design ultra-contemporain réalisés en métal, telles les pièces réalisées par la maison Kaikado, ou en grès clôt le deuxième niveau.

La mode est au coeur de la thématique "Innovation" qui, avec la déferlante nippone des années 80 portée notamment par Kenzo, Rei Kawabuko, Issey Miyake et Yohji Yamamoto initiant une rupture stylistique radicale en révolutionnant tous les codes avec le minimalisme et la déconstruction du vêtement.

Trois décennies après, ils tiennent toujours le haut du pavé de la mode parisienne alors qu'une nouvelle génération dont Yuima Nakazato est déjà prête à prendre la relève.

Outre la mode et le graphisme avec un hommage au au graphiste Tanaka Ikko qui hybridait la tradition japonaise et l'abstraction géométrique occidentale et a collaboré avec Issey Miyake, le troisième niveau présente un conséquent florilège d'objets d'intérieur avec des luminaires inédits et une conséquente sélection de céramiques.

Une une exposition foisonnante qui ne saurait donc se découvrir au pas de charge.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Musée des Arts Décoratifs

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Musée des Arts Décoratifs


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 avril 2021 : Culture en résistance

Nous avons rencontré des acteurs du monde de la culture pour évoquer leurs situations mais aussi l'avenir. Le replay intégral est à voir dès maintenant sur la TV de Froggy's Delight. Pour le reste, voici le programme de la semaine. Et surtout, restons groupés.

Du côté de la musique :

"In time Brubeck" de Duo Fines Lames
"Navegar" de Joao Selva
"Le style (avec Guillaume Long et Flavien Girard" la 8ème émission de Listen In Bed
"Dusk" de Paddy Sherlock
"Live at the Berlin philarmonie 1969" de Sarah Vaughan
Les petites découvertes de la semaine en clips avec : Hanna & Kerttu, Texas, A Certain Ratio, Johnny Mafia, Chevalrex + Thousand
et toujours :
"Caillou" de Gisèle Pape
"Sauvé" de It It Anita
"Goes too far" de Olivier Rocabois
"Morricone stories" de Stefano Di Battista
"Le fruit du bazar" de Alex Toucourt
"Bento presto" de Caribou Bâtard
"De mort viva" de Sourdure
"Mistake romance" de Tristan Melia
"Courtesy of Geoff Barrow : Unsung Heroes" le mix #18 de Listen In Bed
Des petites découvertes en clip : O' Lake, Luwten, Corentin Ollivier, Ghern et Old Caltone

Au théâtre au salon :

avec les captations vidéo de :
"La passion selon saint Matthieu" de Bach par Romeo Castellucci
"War sweet war" de Jean lambert-Wild
"Les Sœurs Macaluso" d'Emma Dante
"Monkey Money" de Carole Thibaut
"Une heure de tranquillité" de Florian Zeller
"Le Dernier jour du jeûne" de Simon Abkarian
"La Ronde" de Boris Charmatz

Expositions :

en virtuel :
"Le Grand Tour, voyage(s) d'artistes en Orient" au Musée des Beaux-Arts de Dijon
"La Fabrique de l'Extravagance" au Château de Chantilly
"La Police des Lumières" aux Archives nationales
"D'Alésia à Rome" au Musée d'Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye
"Pompéi, un récit oublié" Musée de la Romanité à Nîmes
et un documentaire : "Les trésors des hôtels particuliers : Du Marais aux Champs Elysées"

Cinéma :

at home :
"Où vont les chats après 9 vies ?" de Marion Duhaime
"Stuck Option" de Pierre Dugowson
"La fête est finie" de Marie Garel-Weiss
"1991" de Ricardo Trogi
"Généalogies d'un crime" de Raoul Ruiz
"L'été de Kikujiro" de Takeshi Kitano
"Le retour de la panthère rose" de Blake Edwards

Lecture avec :

"Elmet" de Fiona Mozley
"Le savoir grec" de Jacques Brunschwig, Geoffrey Ernest Richard Lloyd & Pierre Pellegrin
"Seul entouré de chiens qui mordent" de David Thomas
"Sur la route, vers ailleurs" de Benjamin Wood
et toujours :
"Biotope" de David Coulon
"Ces petits riens qui nous animent " de Claire Norton
"Dernières nouvelles de Sapiens" de Silvana Condemi & François Savatier
"Eat, and love yourself" de Sweeney Boo
"Giants : Brotherhood" de Carlos & Miguel Valderrama
"L'art du sushi" de Franckie Alarcon
"L'île sombre" de Susanna Crossman
"La rivère des disparues" de Liz Moore
"Pourquoi le nord est-il en haut ?" de Mick Ashworth

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=