Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hôtel Baden-Baden
Brigitte Glaser  (Editions Presses de la Cité)  septembre 2018

Quand on y réfléchit, on se rend compte des ingrédients qu’il faut mettre pour nous proposer un bel ouvrage et une belle lecture. Prenez une pincée de faits réels, une poignée d’intrigue autour de l’espionnage, une bonne portion de fresque sur la réconciliation et une superbe histoire d’amour. Agrémentez le tout d’un inoubliable personnage féminin et vous aurez alors un excellent ouvrage. Evidemment la recette n’est pas de moi, c’est l’œuvre de Brigitte Glaser, auteur prolifique allemande de nombreux romans et livres pour la jeunesse qui nous propose Hôtel Baden-Baden, son premier ouvrage traduit en français.

L’histoire se passe dans les années 50. Rose appartient aux services secrets israéliens, elle a fui l’Allemagne en 1938 pour vivre dans un kibboutz. En 1951, son chef décide de l’envoyer dans un hôtel au cœur de la forêt noire, à quelques kilomètres de Baden-Baden. Elle doit y déjouer un attentat prévu contre le chancelier allemand Konrad Adenauer.

En attendant Ari, autre agent qui tarde à la rejoindre, Rose tente de discerner le terroriste infiltré parmi les nombreux clients et membres de la délégation. Sa tâche n’est pas facile, entourée de nombreux personnages aussi intrigants les uns que les autres : une directrice d’hôtel autoritaire au passé trouble, un prof d’université membre du Mossad, une femme de chambre qui écoute aux portes, un ex agent double du Reich, un homme d’affaires sans scrupule, un garde du corps à l’élégance suspecte. Face à tout cela, Rose va devoir redoubler de vigilance d’autant qu’elle aussi a des choses à cacher, surtout à ce violoniste juif allemand arrivé sans prévenir qui fut autrefois son grand amour.

C’est donc un ouvrage particulièrement intéressant que nous propose Brigitte Glaser, surtout pour moi qui apprécie les livres qui ont une dimension historique. Car au-delà de l’intrigue romancée à partir de faits réels, le livre permet de relater l’histoire de ces juifs qui ont quitté l’Allemagne avant le génocide et les problèmes liés à la réparation financière de l’Allemagne vis-à-vis des juifs après la guerre, au travers d’une loi sur l’indemnisation pas souvent évoquée dans les ouvrages historiques. On y voit aussi l’importance du chancelier Adenauer dans cette tentative de réconciliation, qui explique aussi pourquoi se met en place une tentative d’attentat contre lui.

La plume de l’auteur est particulièrement agréable à lire et les nombreux personnages sont parfaitement travaillés pour donner une véritable dimension au livre et à l’intrigue. Hôtel Baden-Baden est donc une agréable surprise pour un auteur que je ne connaissais pas.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Brigitte Glaser


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=