Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce They Call me Rico & the Escape
Sweet Exile  (Voxtone)  novembre 2018

C’est par un froid après-midi d’hiver que j’ai été transporté dans un univers parallèle. Pour cela, point besoin d’enfourcher une quelconque machine sortie tout droit d’un film de science-fiction. Non, pour faire ce voyage, j’ai tout simplement mis l’album Sweet Exile de They Call Me Rico & The Escape dans ma platine et j’ai décollé.

Imagine, une ville déserte d’Amérique, au Far West, les affiches Wanted placardées un peu partout, ce desperado, nommé Rico est recherché pour son utilisation de sa six cordes, le slide nerveux, l’harmonica aux lèvres entre deux couplets, usant le talon de ses bottes, à cogner le tempo.

Rico, tout droit débarqué de ses Rocheuses natales, et après 3 albums, a un casier plutôt chargé : Nuits de Fourvière avec Jack White, Jazz à Vienne, Cahors Blues Festival, Blues sur Seine, Cognac Blues Passions et je te passe le Festival d’été de Québec et le Festival International de Jazz de Montréal. Les quatre lettres claquent comme autant de méfaits scéniques.

Rico mélange les mélodies folks, la voix rocailleuse se mettant au service du blues et du rock. Mais pour Sweet Exile, il a compris qu’une bande pouvait être encore plus efficace et il s’est adjoint les services de Jean Joly, à la basse et de Josselin Soutrenon à la batterie. Ainsi naquit la légende du gang Rico and The Escape.

Ils nous offrent ainsi un album qui sent le sable, la sueur après une folle chevauchée, bride battant les flancs de leur monture. Les compositions sont variées, mélangeant rock, folk, blues et les orchestrations qu’ils nous proposent sont complexes. Afin que la légende marque encore plus les esprits, le trio s’est adjoint les services d’un mystérieux quatrième membre derrière les claviers.

Si tu as envie de choper la locomotive en marche, foulard masquant ton visage, chapeau au vent et de claquer tes talons sur la queue encore fraîche du Crotale, je te conseille d’embarquer pour ce Sweet Exile, fort à parier que tu ne regretteras pas ton voyage. Pour sûr lecteur !

 

En savoir plus :
Le site officiel de They Call me Rico & the Escape
Le Bandcamp de They Call me Rico & the Escape
Le Facebook de They Call me Rico & the Escape


Cyco Lys         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Mondrian figuratif" au Musée Marmottan-Monet
"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=