Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Chambre noire
Carreau du Temple *  (Paris)  décembre 2018

Seul en scène marionnettique conçu et inteprété par Yngvild Aspeli accompagnée par la musicienne Ane Marthe Sorlien Holen dans une mise en scène de Yngvild Aspeli et Paola Rizza.

Dans son roman "La faculté des rêves", l'écrivain suédoise Sara Stridsberg a redonné vie à la figure de Valerie Jean Solanas, une féministe radicale des années 1960, auteur du célèbre "SCUM Manifesto". L'acronyme "SCUM" est explicite : il signifie "Society for Cutting Up Men". Littéralement, "société pour dépecer les hommes".

Le manifeste SCUM aurait pu en rester là et ne susciter cinquante ans après que l'ire des vieux machos alcooliques comme Michel Houellebecq, mais Valerie Solanas a tenté de mettre à exécution son programme en tirant sur Andy Warhol, le pape de l'underground américain, qu'elle accusait d'avoir plagié un de ses manuscrits. Après ce haut fait d'armes, condamnée à de la prison et de l'asile, son destin s'est brisé entre drogue et prostitution.

C'est à partir de cette anecdote qu'Yngvild Aspeli a construit sa "Chambre noire". Sur la scène, une grande marionnette à taille humaine, représente Valerie Solanas vieillie. Casquette grise sur la tête,chemise blanche ouvert sur un corps jaune et déjà décharné, jeans déchirés et tongs, l'activiste a un visage creusé et elle murmure plus qu'elle ne parle.

Accompagnée d'une musicienne,Ane Marthe Sorlien Holen, blonde comme elle, Yngvild Aspeli est plus proche de Marilyn Monroe que de Valerie Solanas et d'ailleurs le célèbre "My heart belongs to Daddy" sera chanté par les deux jeunes femmes qui vont mener musique électronique battante cette évocation fantasmée.

Car c'est un spectacle total qui est proposé : chants, musiques, projections vidéos de chevaux et de formes géométriques, chorégraphies et marionnettes se succèdent et s'entremêlent.

Yngvild Asper et Paola Rizza ont conçu un spectacle d'une grande beauté formelle, la vie de Valerie Solanas étant réduite aux éléments biographiques que l'on vient de résumer.

On appréciera le moment où Yngvild Asperi anime une araignée géante, celui où elle combat avec la marionnette très réussie d'Andy Warhol. Avec leurs échos "velvétiens", mais passées à la moulinette électronique, les musiques conçues par Anne Marthe Sorlien Holen visent aussi cette époque de la "Factory" warholienne où tout était possible même d'attenter à la diva du pop art.

Sans doute faut-il connaître l'histoire de Valerie Solanas pour comprendre tout le dispositif mis en œuvre par Yngvild Aspeli. Quoi que cela ne soit pas forcément nécessaire, si on se laisse prendre au charme onirique de ce spectacle élégamment composé.

 
* en partenariat avec le Mouffetard-Théâtre des arts de la marionnette

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=