Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Basquiat, un adolescent à New York
Sara Driver  décembre 2018

Réalisé par Sara Driver. Etats Unis. Biopic. 2h06 (Sortie le décembre 2018).

Depuis sa mort en 1988, Jean-Michel Basquiat est devenu une légende. Julien Schnabel, un autre peintre célèbre, lui a déjà consacré un biopic, et de nombreux documentaires ont conté sa courte de vie d'artiste incandescent.

Sara Driver (Madame Jim Jarmusch), qui n'avait pas tourné de films depuis une vingtaine d'années, a décidé de s'intéresser à ses premières années d'artiste.

Entre 1978 et 1981, le jeune Basquiat, haïtien de New York, écume la ville qui, à cette époque, est une ville en ruines, en quasi faillite économique et dont le centre-ville est livré aux pauvres et aux créateurs.

Paradoxalement, avant qu'ait lieu sa rénovation urbaine, qu'elle redevienne un centre d'affaires et un antre bobo, le New York qu'habite ou squatte Basquiat bouillonne de gens comme lui, ivres d'énergie créatrice, libres dans une mégalopole apparemment débarrassée du capitalisme dominant et où tout redevient possible.

Pendant son adolescence, Basquiat que l'on voit sans cesse souriant sur ses photos, découvre le tag et colore les murs délabrés de sa ville en signant SAMO (Same Old shit). Activiste fébrile, ses nombreux dessins et graffitis plein d'originalité et annonçant ses œuvres picturales sont vite remarqués. Lui qui traîne à droite à gauche, dort dans la rue ou chez qui veut bien l'accueillir, est en train de construire les prémisses de son mythe.

Sara Driver, qui l'a connu à cette époque où les artistes underground ou d'avant-garde new-yorkais pouvaient communiquer avec un petit gars venu d'ailleurs, s'attache ainsi à la naissance du dernier génie du 20ème siècle.

Elle recueille les témoignages de tous ceux qui l'ont fréquenté à cette époque. On y verra même un certain Jim Jarmusch, qui, presque quarante ans après, explique que d'avoir croisé Jean-Michel Basquiat reste un des grands moments de sa vie.

Agrémenté de photos de Basquiat qui a tout d'un archange débarqué à New York pour de son pinceau magique redonner à la Grosse Pomme de la couleur et de la vie, "Basquiat, un adolescent à New York" de Sara Driver n'est pas un documentaire parmi d'autres. On sent qu'elle y met beaucoup d'elle-même, qu'elle revit un âge d'or, celui d'avant la gentrification de la ville.

Dans cette période, Basquiat va troquer ses habits d'enfant terrible pour enfiler ceux d'un peintre de plus en plus célèbre.

Fini le tagueur sans attaches et sans soucis, bientôt va lui succéder un jeune homme avide de réussite, adoubé par le tout New York à commencer par Andy Warhol, un jeune homme qui va tomber dans la drogue qui coule à flot dans les quartiers arty de cette nouvelle Babylone.

Sara Driver filme particulièrement bien les œuvres de Basquiat. Sans chercher à être didactique, elle retrace son parcours et l'éclaire. Dans ce portrait chaleureux, les témoignages sans concessions ni acrimonie se succèdent accréditant l'idée que ce lutin talentueux ne pouvait être qu'un météore laissant derrière lui des trésors incomparables.

"Basquiat" de Sara Driver est un documentaire, qui, à l'instar des œuvres du peintre new-yorkais, donne une énergie d'adolescent, pure et sans arrière-pensées. Un film qui sera la référence pour ceux qui voudront découvrir un artiste essentiel.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=