Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Bal des Philosophes
Bal Blomet  (Paris)  décembre 2018

Spectacle-conférence philosophique de Frédéric Pagès accompagné par la pianiste Jessica rock.

Un mardi par mois a lieu désormais au Bal Blomet, ce célèbre cabaret antillais des années 1920 qui s'appelait alors le "Bal Nègre", et qui depuis 2017 connaît une deuxième jeunesse, "Le Bal des philosophes".

Qu'on ne s'attende pas à voir Luc Ferry aux bras d'Elisabeth Roudinesco ou Michel Onfray guincher avec Cynthia Fleury. Non, Le Bal des Philosophes" est un spectacle-conférence conçu par Frédéric Pagès, agrégé de philosophie et journaliste littéraire au Canard Enchaîné.

Le principe en est simple : tous les mois, il raconte un philosophe, lie sa vie et son œuvre. Pour lui, un penseur est d'abord un personnage dont l'existence, même studieuse, peut être passionnante pour un auditoire pas forcément sorti de Normale Sup.

Son récit, digne d'un Alain Decaux qui ne pointerait pas son index devant lui et d'un Michel Onfray qui ne saurait pas tout sur tout et sur le reste, est entrecoupé d'improvisations musicales.

Il a déjà traité de Platon et de Descartes. Prévoit Rousseau et Nietzsche. Spécialiste de Jean-Baptiste Botul, et animateur d'un Salon où se réunissent chaque mois les plus fanatiques partisans de ce philosophe controversé, il finira cette première saison 2018-2019 par des révélations inédites sur cet intellectuel atypique. Il se pourrait que Bernard Henri Levy vienne l'accompagner et, cette fois, ce ne sera pas au piano mais au pipeau.

Pour les "Orgies métaphysiques" de Kant, comme lors de la séance précédente sur Descartes, les mots de Frédéric Pagès étaient ponctués par les notes de Jessica Rock, une pianiste émérite dont les interventions remarquables resteront dans les mémoires des spectateurs.

Au point que certains ont été frustrés quand Frédéric Pagès, tout à son sujet, a oublié de la laisser intervenir une dernière fois. Pour se consoler, Ils pourront la découvrir quand elle se produit dans le "Jessica Rock Trio », qui pratique un rock "entre transe et fantasmagorie".

Ce dernier mot paraît bien loin de Kant, le rigoureux auteur de la "Critique de la raison pure", mais c'est justement le contraire que Frédéric Pagès a démontré dans ses interventions. Le titre qu'il a donné à sa conférence, "Les orgies métaphysiques", est en contradiction apparente avec un philosophe de cabinet connu pour sa ponctualité et sa chasteté.

Or, derrière des œuvres et une vie austères, cet homme qui n'a jamais quitté sa ville de Koenisberg et qui, sans être athée, pensait que Dieu n'était pas nécessaire à la raison, imaginait qu'il y avait d'autres mondes et n'excluait pas la possibilité de l'existence d'extraterrestres.

Pendant toute une partie de sa vie, il a été influencé par un philosophe suédois, Emanuel Swedenborg, qui ne parlait que d'anges et d'esprits. Sans doute, Frédéric Pagès aurait plutôt dû appeler sa conférence les "orgies mystiques" de Kant, mais il a brillamment montré comment le siècle des Lumières avait une "face B" derrière laquelle se cachaient le diable et les alchimistes, l'hypnose,le pythagorisme et autres néo-platoniciens...

A la portée de tous, rythmé, sans jargon ni verbiage, la conférence-spectacle de Frédéric Pagès se conclut par le jeu fécond des questions-réponses ouvrant de nouvelles perspectives mais le meneur du jeu philosophique sait prévenir tout délire car il ne s'agit pas de dépasser le temps qui lui était imparti et qu'il remplit déjà bien !

Parfait pour des jeunes de terminale et leurs parents, "Le Bal des Philosophes" est une ouverture originale vers la philosophie comme sport de combat pacifique.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=