Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Giselle
Grande Halle de La Villette  (Paris)  décembre 2018

Spectacle chorégraphique conçu par Dada Masilo d'après l'oeuvre éponyme de Adolphe Adam sur un livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges et Théophile Gautier, avec Dada Masilo, Sinazo Bokolo, Nadime Buys, Zandile Constable, Liyabuya Gongo, Khaya Ndlovu, Lwando Dutyulwa, Thami Majela, Llewellyn Mnguni, Steven Mokone, Thami Tshabalala, Xola Willie et Tsepo Zasekhaya.

Après "Roméo et Juliette", "Carmen" et "Swan Lake", la danseuse et chorégraphe sud-africaine Dada Masilo s'approprie "Giselle et les Willis", emblème du ballet romantique sur un livret de Théophile Gautier relatant l'amour trahi d'une jeune paysanne séduite, humiliée et abandonnée par un noble travesti.

Malgré les mises en garde maternelle et la tendresse d'un amoureux transi, elle succombe, se métamorphose en nymphe errante qui néanmoins pardonne à l'infidèle et arrête le bras vengeur de ses consoeurs surnaturelles.

Dans sa "Giselle", Dada Masilo conserve la trame intemporelle et universelle mais modifie le dénouement en substituant la vengeance consommée à la mansuétude. Mourir d'amour certes mais la forfaiture ne saurait demeurer impunie pour conforter la soumission de la femme à la toute puissance masculine et incidemment la ségrégation sociale.

Dada Masilo est une femme du 21ème siècle et ses convictions sinon féministes du moins égalitaristes ne sauraient entériner la position victimaire tout comme ses racines identitaires et culturelles, tant de la danse africaine, et plus précisément celle de son ethnie bantoue, que de la danse classique et contemporaine occidentale auxquelles elle a été formée nourrissent ses réinterprétations du ballet traditionnel à l'aune d'une danse-fusion.

Et, sans jeu de mot, comme elle a placé la barre très haut dès son premier opus, elle a sans doute, et pour le moment, atteint son acmé, d'autant que l'effet de surprise initial ne joue plus, n'ayant pas avec "Giselle" transformé son essai d'incursion dans la dramaturgie narrative à laquelle ne sont pas rompus les danseurs émérites de la Compagnie The Dance Factory de Johannesburg.

La partition musicale a été retravaillée par le compositeur Philip Miller pour l'implanter dans les rythmes africains d'une musique résolument percussive qui accompagne la danse tribale avec la frappe au sol des pieds nus et l'insertion de voix africaines.

Sur un plateau nu, à l'exception de la projection ponctuelle d'un dessin de William Kentridge représentant un paysage marécageux tel un bayou, sur lequel va planer un arc en ciel de sang, et sous les belles lumières de Suzette le Sueur, Dada Masilo développe, entre merengue, street danse et transe tribale, des chorégraphies organiques et saisissantes notamment celles du pas de deux de la séduction et de la confrontation des rivaux et surtout le final éblouissant de la mise à mort.

Le duc campé par Xola Willie a fière et noble allure. Incarné par Llewellyn Mngun, la reine des wilis muée en amazone-marabout avec ses instruments magiques que sont le chasse-mouche et le fouet s'avère aussi fascinante que démoniaque et, bien évidemment, Dada Masilo s'impose dans le rôle-titre tant par sa maîtrise technique par sa puissance expressive.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=