Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Azor
Théâtre Athénée-Louis Jouvet  (Paris)  décembre 2018

Opérette pop-rock policière conçue par Emmanuelle Goizé, Gilles Bugeaud, et Pierre Méchanick d'après l'opérette éponyme de Albert Willemetz, Max Eddy et Raoul Praxy, mise en scène de Stéphan Druet, avec Julien Alluguette, Gilles Bugeaud, Fanny Fourquez, Pauline Gardel, Quentin Gibelin, Emmanuelle Goizé, Estelle Kaïque et Pierre Méchanick accompagné par les musiciens Antonin Fresson, Tristan Bex et Emmanuel Bex.

La Compagnie Quand on est Trois s'empare avec frénésie d'une des opérettes pétillantes et farfelues des années 1930, "Azor" qui narre les péripéties amoureuses d'un jeune commissaire de police ainsi surnommé par ses ouailles qui est plutôt du genre gentil toutou qui s'attache à des maîtresses qui ont du chien.

Car, dans cet aimable vaudeville lyrique à tiroirs qui met en scène un véritable poulailler avec poulets, maquereau, dindon, pigeons, cailles et pintades, et s'amuse à mélanger, sans toutefois viser à bouleverser l'ordre établi, les torchons et les serviettes, en l'espèce la bonne société neuilléenne et une bande d'apaches, ce sont les femmes qui mènent la danse..

Azor (Quentin Gibelin), poète "qui n'est pas de son temps", rêve d'un "petit cœur de 20 ans et d'un amour chaste et pur" qui s'avère la fille délurée (Fanny Fourquez) du ministre de la justice (Gilles Bugeaud) et de son épouse aux bijoux(Estelle Kaïque) par ailleurs fiancée à un amoureux transi (Julien Alluguette). Mais il est poursuivi par les assiduités d'une maîtresse envahissante (Emmanuelle Goizé) aussi jalouse que son mari (Gilles Bugeaud) et d'une gigolette (Pauline Gardel) qui sévit dans la cambriole avec ses acolytes (Antonin Fresson et Pierre Méchanick).

De l'oeuvre originale sur un livret des trois mousquetaires d'époque, Raoul Praxy, Max Eddy et Albert Willemetz, et une musique du bon faiseur Gaston Gabaroche, ne subsiste que la trame.

En effet, les "gascons" de la compagnie précitée - Emmanuelle Goizé, Gilles Bugeaud et Pierre Méchanick - procèdent à une recontextualisation dans le "psychédélisme" des années 70 et ont confié la réorchestration à l'organiste et pianiste de jazz Emmanuel Bex qui transfigure les aimables mélodies originelles, soutenant d'édifiants lyrics tels ceux de l'inénarrable chanson-titre, en dissonant mix musical dispensé en direct par un trio orgue-batterie-guitare, composé respectivement de ce dernier, Tristan Bex et Antonin Fresson.

Aux manettes, tel un DJ aux multiples platines aux doigts magiques, Stéphan Druet dirige cette fantaisie débridée dispensée par une excellente troupe de comédiens-chanteurs survoltés que la chorégraphe Alma de Villalobos met au pas de danse échevelée.

Animé de la frénésie du mouvement perpétuel, de l'humour satirique des comics et, le divertissement, qui frôle la cacophonie "débozar" n'était l'art du décalage pratiqué par Stéphan Druet, fait mouche.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=