Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Si loin, si proche
Maison des Métallos  (Paris)  décembre 2018

Spectacle de théâtre musical écrit par Abdelwaheb Sefsaf, mis en scène de Abdelwaheb Sefsaf et Marion Guerrero, interprété par Abdelwaheb Sefsaf accompagné par les musiciens Georges Baux et Nestor Kéa.

Après un percutant "Médina Mérika", Abdelwaheb Sefsaf, auteur-comédien-chanteur, Georges Baux, réalisateur, arrangeur et compositeur, et Nestor Kéa, DJ multi-instrumentiste roi du beatmaking, les trois compères de la Compagnie Nomade In France et du groupe de world-électro Aligator, reprennent la route, toujours sous la direction de Marion Guerrero.

Après "une histoire d’un rêve américain depuis la médina sur fond de luttes fratricides et de printemps arabe à la dérive", Abdelwaheb Sefsaf revient sur les nécropoles arabes contemporaines, telle la Méditerranée devenue l'ossuaire des migrants d'Afrique, symbolisées par la superbe scénographie de Souad Sefsaf mise en lumière par Alexandre Juzdzewski.

Ainsi, un monumental crâne de métal et des chaises-stèles portent ciselés en creux les mots de l'opus "Le mort n°18" du poète palestinien Mahmoud Darwich.

Mais pour "Si loin, si proche",sous-titré "Une saga franco-algérienne", conçu sur le mode du récit-concert pour "ramener les étoiles de l'enfance", Abdelwaheb Sefsaf trempe sa plume dans l'encre du souvenir pour retracer son jeune âge d'enfant d'émigrés algériens des années 70-80 né en France .

Une expression qui n'est pas un simple ancrage chronologique mais renvoie à la thématique de la terre promise, plus précisément, en l'espèce, celle du retour à la terre natale qui permettait à cette génération d'émigrés de supporter un exil conçu comme provisoire.

Et Abdelwaheb Sefsaf tresse, en mots, poèmes et chants de son cru, une ode à l'amour, l'amour des siens, de ses parents, son père, marchand ambulant de primeurs, passionné par la politique et l'Algérie qui économise pour construire la maison du retour, ses soeurs qui trimaient comme un homme alors que la tradition veut qu'elles ne valent que la moitié, et surtout sa mère.

Une mère férue de feuilletons égyptiens et de chansons de variété, à laquelle il dédie un autre poème de Mahmoud Darwich, le sublime "A ma mère". Une femme au foyer et mère de famille nombreuse dont le point d'honneur était d'avoir des enfants bien élevés menés au doigt et à l'oeil et dont les incartades étaient, dans une maisonnée où François Dolto n'avait pas droit de cité, sanctionnées par des taloches et l'emploi du fameux martinet depuis devenu "hors-la"loi" qui n'a certes pas entamé l'amour filial.

Les tribulations familiales, dont celle du mémorable voyage pour le mariage du fils aîné installé au "bled" qui transformera en mirage le projet de retour, sont narrées comme une épopée tragi-comique avec autant de réalisme sensible que d'humour aussi tendre que décapant nourri d'autodérision sur une partition musicale au groove addictif largement instillée de rythmes orientaux dispensée par Georges Baux à la guitare et aux claviers, et Nestor Kéa, aux platines, guitare et boîtier électronique.

Ils accompagnent Abdelwaheb Sefsaf qui, avec sa voix grave et profonde aux intonations à la Charlélie Couture, est l'acteur et le conteur de sa vie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=