Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhésus
Sad Disco  (PIAS)  octobre 2005

C'est en gagnant le concours CQFD 2004, organisé notamment par les Inrocks, que le trio grenoblois Rhésus a attiré l'attention des médias et réédité son mini album Meanwhile (at) the party enregistré à l'arrache et qui pourtant était doté d'un tel potentiel que le label PIAS ne s'y ait pas trompé.

S'en est suivi un an de travail pour Aurélien Marie (guitare/chant), Laura Rosello (basse/chant) et Simon Nodet (batterie). Un année fructueuse puisqu'elle donne naissance à la parfaite réussite qu'est leur premier album Sad disco.

Cet album est une réussite à plus d'un titre, et ce au fond comme en la forme.

Pour la forme, Rhésus est allé enregistrer en Belgique, pays qui devient décidément la plaque tournante du pop-rock indé en Europe non seulement en tant que creuset prolifique de groupes talentueux que pour la technique qui a su se hisser au niveau de l'anglo-saxonne.

Il en résulte une production irréprochable et particulièrement intelligente de Denis Moulin et Jo Francken comme le mastering réalisé aux States sous la houlette de Howie Weinber .

Pour le fond, trois points forts : la pérennisation du son Rhésus, la confirmation de la qualité d'écriture et de composition des morceaux révélée dans le 5 titres et la résolution de la quadrature du cercle en opérant une réelle fusion pop-rock qui aboutit à une pop incisive et/ou un rock mélodique.

En effet, le groupe a su préserver le son Rhésus qui ressortait de manière patente du mini album et qui joue indéniablement en matière d'identification et de reconnaissance du groupe. Ce son résulte (encore et souhaitons leur pour longtemps) de leur créativité qu'il qualifie de naturelle c'est-à-dire de spontanée.

A cet égard, "Bikini test", "Just let go", "Sorry" et "The actress" sont significatifs.

Cette qualité d'écriture leur permet de réussir un album non répétitif qui s'écoute sans ennui bien qu'homogène comme autant de déclinaisons d'un agrégat imparable basé sur l'alternance des rythmes et des atmosphères placées néanmoins sous le signe d'une certaine mélancolie.

Résultat : sur 12 titres, Rhésus réussit le petit miracle d'avoir créé au moins 5 tubes potentiels comme "Bikini test", "Just let go", "Sad disco", "Sorry for this", "The actress" et deux magnifiques chansons à deux voix "Get over" et "Afternoon".

Et puis, pour finir, mais il ne s'agit pas du moindre, voyez comme chaque morceau contient tous les ingrédients pour se métamorphoser aussi bien en pure pop acoustique qu'en rock puissant !

Voilà it's all ! Inutile d'en dire plus. Si, quelques mots encore. Ne perdez pas de vue Rhésus qui s'annonce désormais comme tête de ligne dans un registre musical relativement indigent dans l'Hexagone.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
Rhésus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album The Fortune Teller Said de Rhesus
Rhésus en concert à La Maroquinerie (20 octobre 2005)
Rhésus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhésus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhésus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)

En savoir plus :

Le site officiel de Rhésus


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=