Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Rhésus - The Duke Spirit
La Maroquinerie  (Paris)  20 octobre 2005

Après le mini-album Meanwhile (at) the party très prometteur, le trio de Rhésus sort son premier album Sad disco qui est une parfaite réussite. Un son personnel, un réel talent d'écriture de chansons pop-rock qui accrochent l'oreille et une production de grande qualité.

Est venu aussi le temps de défendre l'album en live et c'est avec plaisir que nous retrouvons ce jeune groupe sympathique sur la scène de la Maroquinerie.

Première date pour éprouver les nouveaux titres, premières émotions et incertitudes. Autant le dire tout de suite, même si pour les fans de musique il s'agit d'une évidence, le concert ne sera pas la reproduction de l'album.

Le concert démarre avec "The actress" qui permet de retrouver immédiatement le son Rhésus. Suivront "Smile", "Back in town", le tubesque "Sad disco", "Just let go" et le décapant "Bikini test".

Les morceaux sont exécutés avec une énergie remarquable.

La rythmique de Simon Nodet est toujours aussi affutée et il se donne à fond même si ses baguettes savent dompter leur énergie redoutable pour se faire plus légères.

 

Sur "You and me" qui vire au maelstrom sonique, Aurélien Marie, chanteur investi et doté d'une vraie présence scénique, finit à genoux.

Difficile de reste indifférent à sa prestation qui s'avère tout autant habitée pour "Daylight" quand il échange la guitare pour le clavier.

Le trio fonctionne bien et ne s'économise pas sur scène ce qui donne un concert pêchu où le rock domine et où on sent une forte tendance noisy. Ce qui démontre également la bonne composition des morceaux.

 

Si la présence de Laura Rosello est toujours discrète, sa basse est efficace et elle assure la deuxième voix et les choeurs avec des intonations qui ne sont pas sans rappeler celles de P.J. Harvey.


Le concert s'achève. Les applaudissements fusent. Rhésus revient pour un rappel apocalyptique avec "Shooting star" pendant lequel Aurélien se bat frénétiquement avec sa guitare. Simon tape sur ses fûts avec toute son reste d'énergie. Laura sourit. Puis tout finit en douceur.

Rhésus manifeste un réel et fort potentiel en album comme en live. A suivre donc de près.

A Rhésus succède The Duke Spirit, groupe anglais encore peu connu, qui se range dans les groupes de rock à guitares et à fille qui oeuvre dans le old garage.

Un quatuor de musiciens un rien arty déverse un mur de son sur lequel hurle Leila Moss, une blonde ravageuse en jeans compressif et chemise collante.

Les morceaux se suivent et se ressemblent. Ca déménage et débouche les oreilles.

La Maroquinerie s'est un peu vidée et le groupe finira en petit comité. Sont restés les fans ultimes.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Meanwhile (at) the party de Rhesus
La chronique de l'album Sad Disco de Rhésus
Rhésus parmi une sélection de singles (juillet 2007)
La chronique de l'album The Fortune Teller Said de Rhesus
Rhésus en concert au Nouveau Casino (14 décembre 2005)
Rhésus en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (mercredi)
Rhésus en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (vendredi)
L'interview de Rhésus (11 juin 2004)
L'interview de Rhésus (26 septembre 2005)
L'interview de Rhesus (26 avril 2006)
L'interview de Rhésus (septembre 2007)
La chronique de l'album Neptune de The Duke Spirit
The Duke Spirit en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006

Crédits photos : David (plus de photos sur Taste of Indie)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=