Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce F/LOR
Edges  (Ouvré)  novembre 2018

Fabrice Laureau est musicien, arrangeur, multi-instrumentiste et producteur depuis un bon nombre d'années. On avait pu le croiser au sein de NLF3 et comme bassiste chez Prohibition. Il avait également croisé le chemin de Dominique A, Françoiz Breut, Shannon Wright, Herman Düne, ou encore les Dirty Three ou les Married Monk.

Bref, un CV qui rendrait jaloux pas mal de monde et pourtant, c'est seul qu'il a présenté en cette fin d'année son nouveau disque Edges, sous le pseudonyme F/LOR. Une longue épopée électronique de trois quarts d'heure qui ne s'arrête jamais, et qui s'éprend de mutation à chaque seconde. Créée dans des conditions quasi live, cette lente descente en territoires digitaux doit autant à ses pairs qu'à ses impairs. On pense bien évidement à l'école teutonne du début des années 70, mais également à l'abstract plus récente, entre l'évidence d'un Boards Of canada et une complexité à la sauce Autechre.

Pourtant, moins ardue que la musique de ces derniers, elle est également moins anxiogène, offrant de véritables portes vers une lumière incandescente. Les boucles sonores parviennent à immerger Tangerine Dream dans des sources plus récentes. Cette suite de pièces électroniques se densifie à mesure que l'on avance dans le voyage sans jamais pour autant perdre le sens de l'à propos. Pas une minute d’ennui sous couvert d'expérimentations douteuses, Fabrice Laureau a un sens de la concision et de l'enchaînement qui prévalent sur la tentation de s'oublier un peu dans la répétition. Ses paysages sonores défilent alors sans discontinuer, sans jamais proposer de repasser deux fois par le même chemin qu'il traverse avec aisance et inventivité.

De même qu'il ne laisse pas sa musique se faire envahir par les expérimentations trop poussées qui auraient pu rendre l'écoute fastidieuse, il n'oublie jamais non plus de composer, et aussi étrange que cela puisse paraître, sa musique, après quelques écoutes, devient familière et les mélodies se détachent peu à peu pour surgir comme des évidences teintées de chaleur et de soleil. Car oui, Fabrice Laureau distille une musique bien plus chaleureuse qu'il n'y paraît, même si dans la seconde partie, les mouvements s’accélèrent, se multiplient et tendent peu à peu vers un sentiment d'asphyxie. Là aussi réside la force du disque. L'écueil eut été de n'être que facilement linéaire, mais F/LOR accidente volontairement l'ensemble de ses paysages, pour glisser sur le terrain du minimalisme à mesure que sa musique progresse. On est alors étonné de voir combien Fabrice Laureau a su proposer une musique riche en rebondissements sur la durée, s'interdisant ainsi la moindre répétition et tenant l'auditeur en haleine. Une véritable réussite que ce long travelling glacé et onirique qui vous transporte vers des contrées où le désert côtoie l'abondance de Flore.

 

En savoir plus :
Le Bandcamp de F/LOR


Jack Line         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=