Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ambrose Akinmusire
Origami Harvest  (Blue Note)  octobre 2018

"America ! Americana ! America -nah ! The big monsta, the pigs kill men with the pigments darka"
"Love only loves, it couldn’t begin to discriminate."
"Savage histories, brutal legacies, illusory democracies, feudal tendencies…"

Qu’Ambrose Akinmusire soit un immense musicien, cela ne semble plus faire de doute, au cas où, vous devriez jeter plus qu’une oreille à : Prélude to... Cora (2008), When the heart emerges glistening (2011), The imagined savior is far easier to paint (2014), A rift in decorum (2017), mais avec ce tourbillonnant et jouissif Origami Harvest, il semble avoir encore franchi une étape.

Origami Harvest est né d’un défi lancé par Judd Greenstein de l’Ecstatic Music Festival de Manhattan et Kate Nordstrum de la série de concerts Liquid Music de St. Paul. Une phrase simple : "Quelle est l'idée la plus folle que vous ayez ?". En résulte un disque comme un grand tout : mélodique et rythmique, politique et contestataire, poétique et dur, masculin et féminin, savante et populaire, jazz, hip-hop, soul, classique... Compliqué mais pas alambiqué, aussi simple et totalement évident que complexe et obligeant à un certain recul. Du jazz audacieux et vivant comme on l’aime. Un vrai bouillon de sorcières circa 2018.

Le trompettiste se donne les moyens de ses ambitions : jouent avec lui le Mivos String Quartet, le batteur Marcus Gilmore, le saxophoniste Walter Smith, le claviériste Sam Harris et le rappeur Kool A.D, (sans basse donc) et sait autant apposer totalement son empreinte (avec sa façon à lui d’improviser, ces changements de tonalités, la narration en spirale) que s’effacer derrière les autres musiciens. Il joue peu en définitif.

Ces chansons répondent au climat politique irrespirable actuel, notamment les tensions raciales, le repli sur soi (L'origami comme un effet miroir) et la pauvreté. "A blooming blood fruit in a hoodie" est une référence directe à Trayvon Martin et dans "Free, White et 21" sont égrenés les noms d’Américains noirs morts de brutalité policière. Pourtant, dans ce même titre, on entend "We are not protest songs" rappelant que rien n’est vraiment simple. Le hip-hop prend toute son importance ici, Kool A.D est très présent, mais nous savons à quel point les frontières entre ces deux genres sont poreuses.

Origami Harvest rappelle des figures aussi importantes que Carla Bley, Ornette Coleman, Miles Davis, Steve Reich, George Crumb, Quincy Jones ou Lalo Schifrin. Il possède une qualité mélodique incroyable, un sens pointu de l’écriture (assez marqué rien que pour le quatuor à cordes entre lyrisme et dissonances), du rythme (ah ce groove...). Nous n’avons pas fini de faire le tour de l’un des plus beaux et captivants disques de l’année 2018...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard de Ambrose Akinmusire

En savoir plus :
Le site officiel de Ambrose Akinmusire
Le Soundcloud de Ambrose Akinmusire
Le Facebook de Ambrose Akinmusire


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 Avril 2019 : 365 jours par an

Ce week end c'était le Disquaire Day, l'occasion de rappeler que vos disquaires, comme vos libraires ont une santé fragile et qu'il est important de les soutenir tout au long de l'année. Alors allez acheter vos disques et vos livres dans vos commerces de proximités, leurs bons conseils valent mieux que les frais de port offerts.

Du côté de la musique :

"A thousand voices" de Yules
"Dernier voyage" de Accident
"Avancer" de Tarsius
"Partitions" de Orouni
"Sola" de Dziedot Dzimu, Dziedot Augu
Laurent Montagne en interview, autour de "Souviens-toi" à retrouver pour une session acoustique de 4 titres
"Homme demain" de Monsieur et tout un Orchestre
Rencontre avec Le Bal des Enragés
"Free" de In Volt
"Macadam animal" de Guillo
"Replica" de Cassia
et toujours :
"Soleil, soleil bleu" de Baptiste W. Hamon
"Whoosh !" de The Stroppies
"Vonal Axis" de Steeple Remove
"Moderniste" de Les Vents Français
"Requiem" de AqME
"Hand it over" de Hat Fitz & Cara
"François Couperin : Concerts royaux" de Christophe Rousset & Les Talens Lyriques
"Journey around the truth" de Andy Emler & David Liebman
A l'occasion du concert de Novatom et des Sheriff à Montbrison nous les avons rencontré :Interview de Novatom,Interview des Sheriff
"Ce qui nous lie" de Mes Souliers sont rouges

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"JR" à la Grande Halle de La Villette
"Je suis Fassbinder" au Théâtre du Rond-Point
"Dieu habite Dusseldorf" au Théâtre Le Lucernaire
"L'Amour en toutes lettres" au Théâtre de Belleville
"Cinq ans d'âge" au Théâtre Essaion
"Tchekhov à la folie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Célébration" au Théâtre de Belleville
"Lewis Furey - Haunted by Brahms" au Théâtre du Rond-Point
"Close"
"Into the little hill" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises:
"Matka" au Théâtre-Laboratoire Elizabeth Czerzuk
"La petite fille de Monsieur Lihn" au Théâtre de l'Epée de Bois
"L'Autre fille" au Studio Hébertot
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre Tristan Bernard
"Laura Laune - Le diable est une gentille petite fille" au Trianon
"Gainsbourg For ever" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en avril

Expositions avec :

"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Seule à mon mariage" de Marta Bergman
Oldies but goodies avec"Paris qui dort" de René Clair dans le cadre de sa rétrospective à la Cinémathèque française
et la chronique des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Vindicta" de Cédric Sire
"Mujurushi, le signe des rêves, Vol. 1 & 2" de Naoki Urasawa
"La guerre des autres, rumeurs sur Beyrouth" de Bernard Boulad, Paul Boan, Gael Henry
"Je ne sais rien d'elle" de Philippe Mezescaze
"En lieu sûr" de Ryan Gattis
"Deux femmes" de Song Aram
"3 minutes " de Anders Roslund & Borge Hellstrom
"1793" de Niklas Natt Och Dag
et toujours :
"Barracoon" / "Article 36" de Zora Neale Hurston / Henri Vernet
"C'est aujourd'hui que je vous aime" de François Morel & Pascal Rabaté
"Ce que cela coûte" de Wilfred Charles Heinz
"L'enquête Hongroise, le tour du monde 1" / "Vous êtes de la famille ?" de Bernard Guetta / François Guillaume Lorrain
"La cartographie des Indes boréales" de Olivier Truc
"La guerre des scientifiques" de Jean Charles Foucrier
"Mémoire brisée" de E.O. Chirovici
"Parasite" de Sylvain Forge

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=