Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les couleurs de Fosco
Paola Cereda  (Editions Autrement)  janvier 2019

Chez Froggy’s Delight, on continue de suivre avec assiduité les publications des éditions Autrement qui, la plupart du temps, nous propose des petites pépites littéraires que l’on prend un malin plaisir à savourer. La rentrée littéraire de janvier nous permet de voyager vers un pays que je connais bien et que j’aime particulièrement, l’Italie.

L’occasion m’est donnée de découvrir un nouvel auteur italien, Paola Cereda, une psychologue italienne spécialisée dans l’accompagnement des mineurs migrants. Les couleurs de Fosco est son premier roman publié en France.

Fosco est un petit village de Calabre, dans les années 80, dans lequel l’histoire de trois personnages principaux nous est contée : Irène, Angiolino et Rocco. Ces trois jeunes sont remplis de rêves et d’espoir. Irène veut assouvir sa passion du dessin, Angiolino veut pouvoir vivre librement sa différence et Rocco aimerait bien s’affranchir du passé trouble de son père. Sauf que vivre à Fosco dans les années 80 n’est pas si simple.

Coincée entre ciel et mer du sud de l’Italie, le village de Fosco est le théâtre d’un affrontement entre deux puissantes familles qui ont droit de vie et de mort sur les habitants. Un soir de fête, Irène et Rocco, amoureux, s’unissent et voient leur destin chavirer, avec celui du village tout entier.

Le personnage central de l’ouvrage est Irène, elle est l’occasion pour l’auteur de nous offrir un très bel ouvrage féministe autour d’une femme qui doit affronter dans un petit village calabrais de nombreux événements, des meurtres, des enlèvements et des populations impuissantes face à deux familles rivales. Irène doit faire des choix, qui ne sont pas sans conséquence sur ceux qui l’entourent.

On s’attache très vite à ces personnages, au-delà de celui d’Irène. L’écriture rythmée et poétique de l’auteur confère au livre une ambiance déjà ressentie dans les ouvrages d’Elsa Morante et de Milena Agus, deux auteurs connus mondialement dont les romans se passent aussi dans le sud de l’Italie.

Cette chronique des années 80 dans ce village italien miné par la violence est passionnant ; on suit ces jeunes épris de liberté au travers de leurs bonheurs, de leurs malheurs qui, au final, sont des éléments constitutifs d’une vie riche, haute en couleurs.

Le livre est à la mesure de sa couverture, simple et élégant, il confirme que l’Italie et ses sublimes paysages, ses petits villages pittoresques restent la source de nombreuses œuvres littéraires de grande qualités. On aime toujours déambuler dans les ruelles de ces petits villages, s’extasier devant les descriptions de leur environnement. On aime cette jeunesse éprise de liberté qui ne veut plus de cette violence.

Avec ce magnifique ouvrage, véritable ode à la liberté, on se rend compte que la passion peut souvent s’avérer être la principale rivale de la violence au même titre que la jeunesse. On ne s’ennuie jamais en lisant ce livre et c’est bien là le signe d’un livre de qualité.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Paola Cereda


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=