Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pavillon noir
Centquatre  (Paris)  janvier 2019

Spectacle conçu par le Collectif OS’O écrit par le Collectif Traverse et interprété par Jérémy Barbier d’Hiver (Logan De Carvalho en alternance), Moustafa Benaïbout, Roxane Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Marion Lambert et Tom Linton.

Le Collectif OS'O (Roxanne Brumachon, Bess Davies, Mathieu Ehrhard, Marion Lambert et Tom Linton) écume depuis quelques années le champ politique et social moderne afin d'y dénicher des sujets d'actualité transposables sur scène. Précédemment, par exemple, les cinq fondateurs du Collectif s'étaient intéressés à la Dette.

Cette fois-ci, ils ont confié à un autre Collectif d'auteurs, le Collectif Traverse (Adrien Cornaggia, Riad Gahmi, Kevin Keiss, Julie Ménard, Pauline Peyrade, Pauline Ribat et Yann Verburgh), un projet sur les dangers du Net, avec des concepts dont on entend parler sans trop savoir ce que c'est (Deep Net, Dark Net) et qui vont prendre grâce à eux une réalité pour tous les spectateurs accros ou pas à la modernité des réseaux virtuels.

D'emblée, même si on ne les connaît pas encore, on comprend que les acteurs du Collectif OS'O manient parfaitement la déraison et la dérision dans un préambule sous forme de sketchs d'un stand-up qui aurait pour une fois des résonances situationnistes.

Apparaît ensuite la scène, un carré aux bords blancs lumineux, dans laquelle va se dérouler l'action. En combinaisons bleus sous une lumière bleue ou bien en habits de ville, les sept protagonistes vont construire une histoire de "science fiction" qui prend peu à peu des airs de "réalité fiction".

Pendant deux heures vingt, on va traverser le miroir du net, avec ses hackers et ses pirates, ses profiteurs et ses légendes urbaines. On y verra, entre autres, des cybercriminels, des flics basiques pour pourrir la vie de gentils rêveurs genre groupe de Tarnac, des génies du virtuel voulant reconstruire Palmyre détruite.

Ponctué de trouvailles visuelles, le récit de "Pavillon noir" tente d'éviter l'écueil du didactisme, mais souvent au prix d'effets qui le rapproche dangereusement d'un gigantesque jeu vidéo.

Sans doute trop long, avec une matière trop riche, "Pavillon Noir" aurait pu se dispenser de quelques séquences comme celle de l'irruption de "vrais pirates" façon Jack Sparrow qui alourdissent l'action.

C'est dommage car le travail du Collectif OS'O est vraiment remarquable. De la scénographie créative d'Ingrid Petitgrew, aux lumières raffinées de Jérôme Papin, aux nombreux et divers costumes d'Aude Désigaux et aux maquillages remarquables de Carole Anquetil.

Les sept acteurs (les membres du Collectif OS'O ainsi que Jérémy Barbier d'Hiver et Moustafa Benaïbout) ne ménagent pas leurs transformations et parviennent à donner à l'ensemble un petit côté bédé/Club des Sept qui est assez réjouissant.

S'ils apprennent à "en faire moins" et qu'ils continuent de pointer leur regard aiguisé sur le monde à venir, il faudra vite compter sur le Collectif OS'O pour titiller les maux des époques futurs.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=