Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Samo, a Tribute to Basquiat
Théâtre de la Tempête  (Paris)  janvier 2019

Performance chorégraphico-musico-théâtrale conçue et mise en scène par Laetitia Guédon sur un texte de Koffi Kwahulé, avec Nicolas Baudino, Eriq Ebouaney, Willy Pierre-Joseph et Yohann Pisiou.

Laetitia Guédon a souhaité proposer un spectacle à la confluences des disciplines artistiques sur la figure du peintre américain Jean-Michel Basquiat, fulgurance artistique des années 80 dont la mort prématurée a forgé sa légende comme elle l'a fait intégrer celle du mythique Club des 27 forgée dans la décennie précédente avec la disparition au même âge de plusieurs célébrités du rock et du blues.

Elle a judicieusement missionné le romancier et dramaturgeKoffi Kwahulé dont la partition incantatoire, nonobstant l'instillation de quelques repères biographiques et de la rencontre déterminante avec le blanc albinos (Andy Warhol), ne ressort pas au biopic mais à l'évocation et ce, de la genèse d'un artiste.

En effet, l'opus intitulé "Samo, a Tribute to Basquiat" est centré sur l'adolescence d'un jeune homme en rupture de ban avec sa famille, déchiré entre la relation paradoxale avec un père violent et une mère "folle", qui, dès l'adolescence, s'immerge dans le milieu underground new-yorkais pour réaliser son rêve de gloire.

Un rêve et une préscience pour laquelle il revendique son statut d'américain pour subsidiariser son origine ethnique, portorico-haïtienne, et refuser la catégorisation de peintre caribéen producteur d'un art primitif empreint du vaudou pour s'inscrire en fer de lance d'une "neo form of art".

Scandé par l'antienne "J’aurai la patience d’un roi pour me hisser jusqu’à la couronne de mon destin", il retrace ses débuts de peintre autodidacte qui, à l'instar de nombre d'artistes sans atelier, commence par le "street art" avec pour première signature "Samo", pseudo-acronyme de son cri de guerre "Same old shit".

S'y retrouvent les codes d'écriture de l'auteur tenant à la poétique du verbe et à la rythmique jazzique sur laquelle se greffent la composition musicale de slam-rap de Blade Mc/AliMBaye et l'insertion de quelques standards revisités par Nicolas Baudino.

A la manière plasticienne, Laetitia Guédon mène avec brio et cohérence cette performance chorégraphico-musico-théâtrale dans une scénographie minimaliste de Emmanuel Mazé, point de documents d'archives ni de reproduction d'oeuvres, mais la projection d'une création vidéo symbiotique de Benoît Lahoz.

Sur scène office un quatuor émérite avec le saxophoniste Nicolas Baudino en charge de la bande son et au jeu, en direct, des lignes pour cuivre des morceaux de jazz, Eriq Ebouaney endossant le rôle de narrateur emphatique et la figure paternelle et le danseur-chorégraphe Willy Pierre-Joseph, versé en Hip-Hop et Dance Hall, qui incarne un double poétique.

Et le comédien Yohann Pisiou qui dispense une prestation époustouflante au terme d'une interprétation aussi fascinante qu'empathique. Il prête ses traits pour une incarnation janusienne, celle de l'ange radieux et de l'enfant rebelle et déterminé et porte haut et clair la parole de Basquiat magnifiée par Koffi Kwahulé.

Une entreprise chorale réussie pour un bien bel et maîtrisé hommage.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=