Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Certaines n'avaient jamais vu la mer
Manufacture des Oeillets  (Ivry)  janvier 2019

Comédie dramatique d'après un roman de Julie Otsuka, adaptation et mise en scène Richard Brunel, avec Simon Alopé, Mélanie Bourgeois, Youjin Choi, Yuika Hokama, Mike Nguyen, Ely Penh, Linh-Dan Pham, Chloé Réjon, Alyzée Soudet, Kyoko Takenaka, Haïni Wang et Natalie Dessay.

Avec "Certaines n'avaient jamais vu la mer", le metteur en scène Richard Brunel propose une adaptation scénique d'un opus de la romancière américaine d'origine japonaise Julie Otsuka consacré à l'émigration japonaise du début du 20ème siècle qu'elle a conçu comme une récit mémoriel à fins de résilience pour libérer la parole tue et de réconciliation avec le passé par sa reconnaissance de l'Histoire.

Et plus particulièrement sur le sort de jeunes nippones d'origine plébéienne qui se trouvent confrontées à une double voir une triple peine du fait de leur condition d'émigré et de femme.

En effet, à la désillusion inéluctable des naïfs croyant à l'Eldorado de l'ailleurs s'ajoutent la déconvenue résultant du mirage du mariage sur catalogue avec des compatriotes nantis, un catalogue manipulé par la marieuse voire des parents qui vendent leur fille, s'avérant des ouvriers frustres et l'astreinte aux travaux subalternes les plus pénibles, de l'agriculture à l'usine, ou ceux considérés comme humiliants, tels les emplois ancillaires.

De plus, y concourent la difficulté à s'intégrer en raison du choc civilisationnel et de la xénophobie ambiante engendrant une ségrégation de fait et un repli communautaire dans des quartiers dédiés. Et pire encore, la déclaration de guerre du Japon signifiée par l'attaque de Pearl Harbour alimente la paranoïa de l'espion-taupe qui les condamnent à la déportation dans des camps d'internement, fait historique souvent méconnu.

Avec la traduction française de Carine Chichereau, la collabration à la dramaturgie de Catherine Ailloud-Nicolas et la scénographie distanciée d'Anouk dell’Aiera qui ne vise pas au naturalisme, Richard Brunel procède à une transposition illustrée du récit original.

Introduit par les visages des comédiennes en gros plan pour s'achever avec ceux de photographies d'époque, à la frontière du théâtre documentaire et du théâtre narratif, la transposition de Richard Brunel, dépourvue de scènes de confrontation, ressort au théâtre d'émotion.

Le profil et le périple de ces femmes anonymes sont dessinés sous forme de fragments de vies, toutes différentes et cependant semblables par leur souffrance et leur destin dispensés de manière chorale, avec une fluidité quasi-chorégraphique.

Et leurs voix sont portées par des comédiennes - Mélanie Bourgeois, Yuika Hokama, Linh-Dan Pham, Chloé Rejon, Alyzée Soudet, Kyoko Takenaka, et Haïni Wang - qui composent un choeur polyphonique face à leurs homologues - Simon Alopé, Youjin Choi, Mike Nguyen et Ely Penh - campant de simples silhouettes masculines.

Tous s'effaceront pour rejoindre les invisibles occultés par l'Histoire comme au regard de la "wasp" de la bonne société américaine (Nathalie Dessay) qui accepte les états de fait, n'a pas compris ce qui se passait, n'a pas vu ou du moins n'a pas réagi, constatant simplement que les citoyens japonais avaient disparu du paysage.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=