Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les amochés
Nan Aurousseau  (Editions Buchet-Chastel)  janvier 2019

La rentrée littéraire se poursuit aux éditions Buchet-Chastel avec la lecture cette semaine d’un ouvrage français, celui de Nan Aurousseau, Les amochés. Nan Aurousseau a passé son enfance dans le 20ème arrondissement. A dix-huit ans, il est condamné à six ans de prison pour braquage. En 2005, il publie Bleu de chauffe, un roman dans lequel il raconte sa vie. Les amochés, un livre assez surprenant, est son deuxième roman.

Le livre débute de façon assez déconcertante, un homme, Abdel se réveille et se retrouve seul. Le temps s’est arrêté, tout est figé autour de lui, notamment le soleil. Devant lui, un miroir qui suinte de l’eau et dehors, une humanité qui se limite à un garçon de café et deux jumelles. Les bâtiments sont vides, le commissariat est désert tout comme l’hôpital. Alors qu’il s’était retiré dans les montagnes après une rupture sentimentale assez violente, l’homme se retrouve du coup confronté à un élément surnaturel et une situation particulière qui va le mener au bord de la folie. Les deux jumelles vont se décider à l’aider avant de disparaître aussi. L’une d’elle va bientôt l’accuser de viol et lui se retrouver en prison.

On se retrouve alors dans un univers fantastique, une sorte de rêve que vit le personnage principal, un parcours étrange que va vivre Abdel. On va le suivre tenter de comprendre l’étrange phénomène qui l’entoure. Pour se faire, il va s’appuyer sur ses connaissances et sa culture, sur les livres qu’il a lus et les nombreux films qu’il a vus. Est-il dans un rêve ou la réalité ? Où est la frontière entre les deux ? Se sert-il d’un rêve pour mieux affronter mais aussi dénoncer la réalité ? De nombreuses questions se posent à Abdel mais aussi au lecteur.

Au travers de cette histoire très particulière, qui se lit néanmoins avec un vif intérêt, l’auteur va pouvoir saisir l’occasion de dénoncer les nombreux maux de notre société et l’on comprend du coup très vite le choix du titre de l’ouvrage. Ces amochés s’avèrent être partout et l’auteur au regard de son histoire personnelle perturbée s’avère en être un aussi. L’auteur s’évertue donc à ne pas oublier tous les laissés-pour-compte de notre société, et ils sont nombreux, et on le voit avec notre actualité.

Son roman qui mêle le fantastique et le réel avec une précision diabolique est au final aussi un grand roman social et culturel. Il désarçonne le lecteur dans le bon sens du terme, l’amenant à beaucoup réfléchir sur notre société. Il confirme enfin le talent de cet auteur atypique qui continue de nous surprendre au fil de ses ouvrages successifs.

Les amochés est donc un livre très surprenant, une expérience littéraire originale que je vous invite vivement à tenter car elle ne vous laissera pas indifférent.

 

Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=