Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Insoutenables longues étreintes
Théâtre de la Colline  (Paris)  janvier 2019

Texte de Ivan Viripaev, mise en scène de Galin Stoev, avec Pauline Desmet, Sébastien Eveno, Nicolas Gonzales et Marie Kauffmann.

out dans "Insoutenables longues étreintes", la partition du dramaturge russe Ivan Viripaev affirme sa singularité en résistant notamment à la convention théâtrale.

Descriptive et dépourvue de psychologisme, revêtant essentiellement la forme du "talk-show" avec l'interpénétration de monologues, narrations et flux de pensée de protagonistes, se racontant parfois à la troisième personne, dispensés en adresse au public, elle relate leur destin semblable et croisé à la manière de la ronde schnitzlérienne.

Quatre personnages qui sont autant de diffraction du même modèle archétypal générationnel, le trentenaire nomade, en état chronique de malaise existentiel, sans projet de vie ni vision d'avenir et qui, au lieu de vivre, ratiocine sur le sens de la vie.

Ainsi, à New York, Charlie (Nicolas Gonzales), descendant du Nouveau Monde en panne du rêve américain, et trois européens de l'Est - la polonaise Monica (Marie Kauffmann), la serbe Amy (Pauline Desmet) et le tchèque Christophe (Sébastien Eveno) qui ont transité par Berlin, autre ville mythique, souffrent d'un "manque de totalité et de réalité authentique".

En d'autres termes selon la terminologie contemporaine, ils sont en "quête de sens" et celui-ci va leur être signifié à l'instar d'une révélation mystique profane par leur connexion avec l'Univers, entité pourvu d'une voix qui délivre son dogme constitué de principes - l'amour est le principe fondamental du mouvement qui lui-même est le principe fondamental de l'impulsion elle-même principe de vie – avec pour acmé une expérience de mort imminente.

Sur le fond, pour certains la partition sera considérée comme traitant de la dialectique entre le réel, l'irrationnel, l'onirique et l'existentiel sur le thème du voyage initiatique intérieur par la voie d'une spiritualité pseudo-profane qui, après la mort de Dieu scellée au 20ème siècle, apporte consolation et espérance par la croyance en une entité investie du rôle d'Etre suprême.

Pour d'autres, elle résulte d'un extravagant syncrétisme entre le délire schizoïde matérialisé par un dialogue en soi avec un autre immatériel et invisible, la théologie cosmique et l'holisme ontologique avec la pratique d'origine chamanique de l'alignement énergique.

Cela étant, dans une scénographie polysémique d'Alban Ho Van, une boîte noire qui évoque tant la chambre capitonnée des institutions psychiatriques avec ses deux boites de contention en plexiglas que l'espace mental avec sa multitude de cellules cérébrales, et sous la rigoureuse direction d'acteur de Galin Stoev qui connaît bien la prose viripaevienne, le quatuor dispense une prestation aussi investie qu'émérite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 juin 2019 : Un festival de festivals

On vous parle bientôt du Hellfest, on vous parle déjà du Magnifique Society, on va partir au festival de Beauregard... bref, c'est l'été, la saison des festivals et on va vous tenir compagnie tout l'été, histoire de vous rafraichir les idées pendant que votre corps suera à grandes eaux sous le soleil caniculaire. Voici le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Une clairère" de Jérôme Minière
"Cheval fou" de Marie Claire Buzy
"Le pas de côté" de Matthieu Malon
"Trust in the Lifeforce of the Deep Mystery" de The Comet Is Coming
"Years to burn" de Calexio & Iron and Wine
"Tutto va vene" de Alex Rossi
"The coffin train" de Diamond Head
"Black Haze" de Lloyd
Compte rendu du Magnifique Society à Reims :
- Vendredi avec Delgrès, Franz Ferdinand, The Fat White Family...
- Samedi avec Pond, Bagarre, Sebastian etc.

et toujours :
"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Why ?" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Evaporés" au Théâtre de la Tempête
"Elle voit des nains partout !" au Café de la Gare
"Nous deux et personne d'autre" au Lavoir Moderne Parisien
"Roger, Roger et Roger" au Café de la Gare
"Olympicorama - Epreuve n°2 : Le disque" à la Grande Halle de La Villette
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Natan, le fantôme de la rue Francoeur" de Francis Gendron
Oldies but Goodies avec "L'Age d'or" de Luis Bunuel
et la chronique des films à l'affiche en juin

Lecture avec :

"Avis de décès" de Zhou Haohui
"L'évasion du siècle" de Brendan Kemmet
"La lame" de Frédéric Mars
"La solitude Caravage" de Yannick Haenel
"Malamorte" de Antoine Albertini
et toujours :
"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=