Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Insoutenables longues étreintes
Théâtre de la Colline  (Paris)  janvier 2019

Texte de Ivan Viripaev, mise en scène de Galin Stoev, avec Pauline Desmet, Sébastien Eveno, Nicolas Gonzales et Marie Kauffmann.

out dans "Insoutenables longues étreintes", la partition du dramaturge russe Ivan Viripaev affirme sa singularité en résistant notamment à la convention théâtrale.

Descriptive et dépourvue de psychologisme, revêtant essentiellement la forme du "talk-show" avec l'interpénétration de monologues, narrations et flux de pensée de protagonistes, se racontant parfois à la troisième personne, dispensés en adresse au public, elle relate leur destin semblable et croisé à la manière de la ronde schnitzlérienne.

Quatre personnages qui sont autant de diffraction du même modèle archétypal générationnel, le trentenaire nomade, en état chronique de malaise existentiel, sans projet de vie ni vision d'avenir et qui, au lieu de vivre, ratiocine sur le sens de la vie.

Ainsi, à New York, Charlie (Nicolas Gonzales), descendant du Nouveau Monde en panne du rêve américain, et trois européens de l'Est - la polonaise Monica (Marie Kauffmann), la serbe Amy (Pauline Desmet) et le tchèque Christophe (Sébastien Eveno) qui ont transité par Berlin, autre ville mythique, souffrent d'un "manque de totalité et de réalité authentique".

En d'autres termes selon la terminologie contemporaine, ils sont en "quête de sens" et celui-ci va leur être signifié à l'instar d'une révélation mystique profane par leur connexion avec l'Univers, entité pourvu d'une voix qui délivre son dogme constitué de principes - l'amour est le principe fondamental du mouvement qui lui-même est le principe fondamental de l'impulsion elle-même principe de vie – avec pour acmé une expérience de mort imminente.

Sur le fond, pour certains la partition sera considérée comme traitant de la dialectique entre le réel, l'irrationnel, l'onirique et l'existentiel sur le thème du voyage initiatique intérieur par la voie d'une spiritualité pseudo-profane qui, après la mort de Dieu scellée au 20ème siècle, apporte consolation et espérance par la croyance en une entité investie du rôle d'Etre suprême.

Pour d'autres, elle résulte d'un extravagant syncrétisme entre le délire schizoïde matérialisé par un dialogue en soi avec un autre immatériel et invisible, la théologie cosmique et l'holisme ontologique avec la pratique d'origine chamanique de l'alignement énergique.

Cela étant, dans une scénographie polysémique d'Alban Ho Van, une boîte noire qui évoque tant la chambre capitonnée des institutions psychiatriques avec ses deux boites de contention en plexiglas que l'espace mental avec sa multitude de cellules cérébrales, et sous la rigoureuse direction d'acteur de Galin Stoev qui connaît bien la prose viripaevienne, le quatuor dispense une prestation aussi investie qu'émérite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=