Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Dead Pop Club - Sons of Budha - Generic
Batofar  (Paris)  21 octobre 2005

Le Batofar, qui devient tranquillement mais sûrement l'une des meilleures "salles" de concerts parisiennes depuis quelque temps, nous propose ce soir une sympathique affiche, regroupant deux groupes français se connaissant par cœur.

Dead Pop Club, valeur sûre de l'emo punk français depuis de nombreuses années, et Sons Of Buddha, trio rock composé d'Ed chanteur guitariste d'Uncommonmenfrommars (groupe phare du punk français actuel), de Forest des Pookies (et roadie d'Unco) et Pat d'ISP.

Tout ce petit monde a pris l'habitude de se croiser sur les routes et de vider quelques canettes ensemble. Presque une soirée entre potes donc.

J'arrive pour le dernier quart d'heure de Generic, qui assure la 1 ère partie. Un duo basse batterie punk noise, rapide et percutant. Une frappe sonique rapide ou lourde, rappelant aussi bien Unsane que Fugazy…une bonne surprise. Un nom à surveiller.

Les Sons Of Buddha prennent ensuite possession de la scène.

C'est parti pour 45 min de rock'n'roll à la sauce punk. Du 100% pur jus, garanti sans fioritures.

L'interprétation des morceaux est excellente. Tout leur très bon 1 er album, The devil, the unknow…, y passe, ainsi que 3 ou 4 nouveaux titres. Ed assure plutôt bien à la batterie, en plus de s'occuper d'une bonne partie des lignes de chants.

Forest (son frère) peine un poil sur la voix, pendant que Pat (basse) arbore une mine patibulaire (jeux de mots ahahah).

 

Musicalement, rien à redire, tout est très bien calé (ça en est même étonnant).

C'est au niveau de l'attitude que le bât blesse. Sous couvert d'une ironie innocente, les Sons Of Buddha (surtout Forest d'ailleurs) prennent un malin plaisir à faire de l'anti-parisianisme.

 

Bien que leur propos soit, à mon sens, pas toujours infondés (sur la froideur du public parisien et son attachement à l'image notamment), les deux frères tapent dans l'option "crachage dans la soupe", pas forcément judicieux quand on a qu'un album au compteur, qu'on est pas les têtes d'affiche et que l'on est plutôt bien accueilli comme c'est le cas ce soir.

Dommage car si les boutades anti-parigots d'UMFM sont pleines d'humour, celles de Sons Of Buddha peuvent être vexantes…car vrais peut être. Moi je dis ça…mais je m'en fous, je ne suis pas parisien.

Dans la foulée arrivent les Deap Pop Club.

Beaucoup plus respectueux, peut-être parce que parisiens eux-mêmes, la bande mené à Olivier Portnoi à la guitare (et journaliste pour Rock Sound), séduit le public avec son emo-punk frais et entêtant.

Les Dead Pop Club mélangent anciens titres (d'Autopilot off notamment) et nouveaux morceaux qui figureront sur leur prochain disque (début 2006 sur Crash Disque).

Une bonne dose de bonne humeur et de plaisir, communiqué par un Olivier en grande forme, mais concentré et appliqué car son père est dans la salle.

Une bonne soirée pas extraordinaire, mais très plaisante. Le public est resté dans l'ensemble très poli et discret.

Merci au Batofar qui, comme de plus en plus de programmateurs actuellement, se permet des soirées françaises de qualité, qui ramène du monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Dead Pop Club en concert au Festival Maroq'n roll 2006 (vendredi)
Generic en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008

En savoir plus :

Le site officiel de Dead Pop Club

Crédits photos : Romain


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=