Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner
MC93  (Bobigny)  janvier 2019

Comédie dramatique de Christine Citti, mise en scène de Jean-Louis Martinelli, avec Christine Citti, Yoann Denaive, Loïc Djani, Zakariya Gouram, Yasmine Hadj Ali, Yasin Houicha, Elisa Kane, Kenza Lagnaoui, Margot Madani, François-Xavier Phan, Mounia Raoui et Samira Sedira.

Dans le cadre du développement exponentiel du théâtre documentaire, des professionnels du spectacle vivant entrent dans le champ journalistique pour aller sur le terrain non seulement pour porter la parole en matière de culture et "créer du lien social".

Mais pour enquêter sur certaines institutions sociales à fins, comme l'indique la comédienne Christine Ricci, auteure d'une partition fictionnelle sur les foyers d'accueil d'urgence pour mineurs, de porter un regard sur l'autre qui serait l'essence de l'art justifiant de "rentrer dans la vie des gens". En d'autres termes, s'inscrire comme un acteur social et, au nom de l'expression citoyenne, porter témoignage du (dys)fonctionnement des institutions sociales.

En l'occurrence, avec "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner", Christine Ricci dresse un état des lieux alarmant et un constat d'échec en raison de l'insuffisance de moyens matériels et humains pour assurer la mission de prise en charge d'adolescents, en l'espèce tous issus de la diversité et vivant dans les cités péri-urbaines à haut risque, en rupture de ban avec leur famille, famille désunie, recomposée, décomposée, explosée, l'école et la société.

Et surtout des jeunes à l'enfance brisée souffrant d'un déficit affectif auquel s'ajoute la violence physique, en sus parfois sexuelle du père, du beau-père, du frère, qui constitue donc leur mode de fonctionnement en le rendant agressifs, destructeurs envers les autres et eux-mêmes et dans un état psychologique qui les rend inaccessibles au discours des adultes fussent-ils à leur écoute.

La partition mise en scène par Jean-Louis Martinelli est focalisée sur la situation de quatre garçons et quatre filles, dont la situation est si dramatique et obérée qu'elle laisse sceptique sur leur avenir, et ne comporte au demeurant aucune perspective avec un épilogue en forme d'impuissance délivrée par l'auteure présente sur le plateau.

Ce spectacle permet de découvrir de jeunes acteurs prometteurs aux côtés des comédiens aguerris Samira Sedira, Mounia Raoui et Zakariya Gouram.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 juin 2019 : Bientôt l'été

On approche de l'été à grands pas, comme toujours pas d'interruption des programmes sur Froggy's Delight. Alors continuez de venir profiter de nos sélections culturelles chaque semaine avec leurs doses de festivals, de spectacles, de livres pour la plage et de musique à écouter partout !

Du côté de la musique :

"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats
et toujours :
"Walter & Lavergne" de Walter & Lavergne
"Solstice EP" de Alma Forrer
"L'hiver des poètes" de Marianne Feder
"Le ventre et l'estomac" de Nicolas Paugam
"Ok Ok !" de Oui Oui Oui
"Chopin : 4 ballades Polonaises, Valses, Nocturnes" de Jean Paul Gasparian
"Omoiyari" de Kishi Bashi
"Moan EP" de Laura Clauzel
"Toutes choses visibles EP" de Malade[s]
"No problem" de Tristan Mélia Trio
Petit tour au festival RUSH de Rouen
Présentation du festival La Magnifique Society de Reims

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Bigre" au Théâtre du Rond-Point
"Retours - Le père de l'enfant de la mère" au Théâtre du Rond-Point
"Le Testament de tante Caroline" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Petit éloge de la nuit" à La Scala
"A ma place, vous Ferrier quoi ?" au Théâtre de l'Atelier
des reprises :
"Folie" au Théâtre Hébertot
"La petite fille de Monsieur Linh" au Théâtre Le Lucernaire
"Speakeasy" au Palais des Glaces
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

"L'Allemagne romantique - Dessins des musées de Weimar" au Petit Palais
et dernière ligne droite pour : "Thomas Schütte - Trois Actes" à la Monnaie de Paris

Cinéma :

le film de la semaine :
"Van Gogh et le Japon" de David Bickerstaff
et la chronique des sorties de mai

Lecture avec :

"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin
et toujours :
"La vie dont nous rêvions" de Michelle Sacks
"Le chant de l'assassin" de R.J. Ellory
"Le chef du contre espionnage nazi parle" de Walter Schellenberg
"London nocturne" de Cathi Unsworth
"Par delà nos corps" de Bérengère Cournut

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC
"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=