Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner
MC93  (Bobigny)  janvier 2019

Comédie dramatique de Christine Citti, mise en scène de Jean-Louis Martinelli, avec Christine Citti, Yoann Denaive, Loïc Djani, Zakariya Gouram, Yasmine Hadj Ali, Yasin Houicha, Elisa Kane, Kenza Lagnaoui, Margot Madani, François-Xavier Phan, Mounia Raoui et Samira Sedira.

Dans le cadre du développement exponentiel du théâtre documentaire, des professionnels du spectacle vivant entrent dans le champ journalistique pour aller sur le terrain non seulement pour porter la parole en matière de culture et "créer du lien social".

Mais pour enquêter sur certaines institutions sociales à fins, comme l'indique la comédienne Christine Ricci, auteure d'une partition fictionnelle sur les foyers d'accueil d'urgence pour mineurs, de porter un regard sur l'autre qui serait l'essence de l'art justifiant de "rentrer dans la vie des gens". En d'autres termes, s'inscrire comme un acteur social et, au nom de l'expression citoyenne, porter témoignage du (dys)fonctionnement des institutions sociales.

En l'occurrence, avec "Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner", Christine Ricci dresse un état des lieux alarmant et un constat d'échec en raison de l'insuffisance de moyens matériels et humains pour assurer la mission de prise en charge d'adolescents, en l'espèce tous issus de la diversité et vivant dans les cités péri-urbaines à haut risque, en rupture de ban avec leur famille, famille désunie, recomposée, décomposée, explosée, l'école et la société.

Et surtout des jeunes à l'enfance brisée souffrant d'un déficit affectif auquel s'ajoute la violence physique, en sus parfois sexuelle du père, du beau-père, du frère, qui constitue donc leur mode de fonctionnement en le rendant agressifs, destructeurs envers les autres et eux-mêmes et dans un état psychologique qui les rend inaccessibles au discours des adultes fussent-ils à leur écoute.

La partition mise en scène par Jean-Louis Martinelli est focalisée sur la situation de quatre garçons et quatre filles, dont la situation est si dramatique et obérée qu'elle laisse sceptique sur leur avenir, et ne comporte au demeurant aucune perspective avec un épilogue en forme d'impuissance délivrée par l'auteure présente sur le plateau.

Ce spectacle permet de découvrir de jeunes acteurs prometteurs aux côtés des comédiens aguerris Samira Sedira, Mounia Raoui et Zakariya Gouram.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 26 janvier 2020 : Les rois des galettes

En cette fin de période de galettes à tout va, on vous parle surtout de celles en vinyles avec de la bonne musique dessus mais pas que : théâtre, littérature, cinéma, expos sont aussi au programme. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Pesson, Abrahamsen & Strasnoy : Piano concertos" de Alexandre Tharaud
"Paris Beyrouth" de Cyril Mokaiesh
"Water is wet" de Theo Hakola
"Musique de chambre" de Le Noiseur
"Les identités remarquables" de Tristen
Interview avec No One Is Innocent à Saint Lô
Theo Lawrence et Mr Bosseigne au Fil
"La légende de Nacilia" de Nacilia
"C'est quoi ton nom ?" de Blankass
"Il est où le bonheur" 9ème émission de Listen in Bed
"Swin, A Benny Godman story" de Pierre Génisson, BBC concert Orchestra et Keith Lockhart
et toujours :
"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Deux euros vingt" au Théâtre Rive Gauche
"Vive la Vie" au Théâtre Gaité-Montparnasse
"Mon Isménie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"La Paix dans le monde" à la Manufacture des Abbesses
"Un Tramway nommé Désir" au Théâtre La Scène Parisienne
"Trop de jaune" au Studio Hébertot
"Oh ! Maman" au Théâtre La Scène Parisienne
"Le fantôme d'Aziyadé" au Théâtre Le Lucernaire
"Le hasard merveilleux" au Théâtre de la Contrescarpe
"Attention les Apaches !" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Norma Djinn" au Théâtre Montmartre-Galabru
"Blond and Blond and Blond - Hømåj à la chønson française" au Café de la Danse
les reprises :
"Tanguy Pastureau" au Théâtre de la Renaissance
"Close"
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Théâtre du Marais
"Le comte de Monte-Cristo" au Théâtre Essaion
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"La Diva divague" au Théâtre de Dix heures
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour "Kiki Smith à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

"Botero" de Don Millar
"Mission Yéti" de Pierre Gréco et Nancy Florence
et la chronique des films sortis en janvier

Lecture avec :

"Le ciel à bout portant" de Jorge Franco
"Le prix de la démocratie" de Julia Cagé
"Les champs de la Shoah" de Marie Moutier Bitan
"Les rues bleues" de Julien Thèves
"Trois jours d'amour et de colère" de Edward Docx
et toujours :
"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=