Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Ailes du désir
Théâtre 13/Seine  (Paris)  janvier 2019

Création pluridisciplinaire de la Compagnie Oui Aujourd’hui d'après le scénario du filéponyme de Wim Wenders, mise en scène de Marie Ballet, avec Christophe Laparra, Paul Nguyen et Camille Voitellier.

Deux anges, Damiel et Cassiel. L'un des deux souhaite quitter son statut, renoncer à l'immortalité et goûter à la vie terrestre pour enfin toucher les choses, ressentir les sensations et connaître l'amour. Il observera la trapéziste d'un petit cirque, Marion dont il tombera amoureux.

Marie Ballet, dont on avait en souvenir, dans un registre proche, le magnifique "Liliom" en 2009, a choisi d'adapter le film de Wim Wenders "Les Ailes du désir" réalisé en 1987 (avant la chute du Mur).

Elle en propose une version sobre allant à l'essentiel des sentiments des protagonistes et s'attachant essentiellement aux comédiens, particulièrement bien dirigés.

On ne regrettera que l'absence de scénographie. Dans le film, il y avait certes des terrains vagues berlinois mais aussi de vrais images. Ici, le plateau semble parfois un peu vide même si les lumières de Lucie Joliot parviennent à le masquer en partie.

Quant aux comédiens, ils sont tous surprenants. Camille Voitellier, surtout vu jusqu'alors dans le burlesque chanté, impressionne par la qualité de sa voltige aérienne à laquelle elle donne infiniment de grâce. Elle est également magnifique d'émotion dans le rôle de Marion.

Les deux anges sont interprétés dans des styles très différents par Christophe Laparra et Paul Nguyen avec beaucoup de justesse tous les deux. Christophe Laparra, en guide de cette histoire, donne une vraie présence à son personnage tentant de découvrir la vraie vie.

Rock-star et compagnon de cirque, Stéphane Léchit promène sa nonchalance et son style décalé avec talent. Il nous gratifie en plus de quelques beaux titres en live.

La mise en scène de Marie Ballet parvient à faire éclore de vrais moments de grâce dans une version, certes un peu éloignée du film de Wenders, mais qui en respecte à la fois l'esprit et le style où deux solitudes vont se rencontrer.

Un beau spectacle, aussi singulier que poétique, à découvrir.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=