Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Comme en 14
Théâtre La Bruyère  (Paris)  janvier 2019

Comédie dramatique de Dany Laurent, mise en scène d'Yves Pignot, avec Virginie Lemoine, Marie Vincent, Arianne Brousse, Katia Miran et Alex Huet.

1917 - Un hôpital de fortune non loin de la ligne de front. Là, sont soignés les nombreux blessés de guerre.

Dans ce lieu où il se passe sans arrêt quelque chose, Mademoiselle Marguerite, femme volontaire et issue de milieu modeste dirige sa petite équipe d'infirmières bénévoles : sa seconde Suzy mais aussi Louise, fille d'une grande famille bourgeoise dont c'est la première expérience de travail.

On doit amputer le lendemain Henri, le fils de la Comtesse voisine. Un moment redouté par toutes et également par Pierrot, son frère attardé mental qui traine souvent dans le coin.

Reprise d'une pièce qui fit un succès en 2004, "Comme en 14" reçut même plusieurs Molières dont celui de la Révélation féminine attribué à Marie Vincent. C'est amplement mérité tant la comédienne, magistrale et poignante, mène la pièce, y impulsant à elle-seule le tempo.

Elle est bien aidée en cela, dans cette nouvelle version, par deux comédiennes formidables : Ariane Brousse, pétillante, capable de passer d'un état à un autre avec sincérité. Et qui chante avec une belle aisance et un joli timbre.

Virginie Lemoine quant à elle se glisse avec sobriété et tout le métier qu'on lui connait dans le rôle d'Adrienne la Comtesse, où elle se révèle à la fois drôle et bouleversante. Ce trio se retrouve dans les principales scènes de la pièce.

La distribution est complétée par Katia Miran, expressive, dans le rôle de la jeune Louise et Axel Huet, à la fois inquiétant et touchant dans le rôle de Pierrot.

La pièce se suit avec intérêt et l'on partage la vie de ces infirmières dans ce poste de garde, dépeintes dans tout leur dévouement et leur humanité, qui vont se retrouver semblables malgré leurs différences de classes, d'âges et d'opinions.

On y passe le repas de Noël, on s'y offre des cadeaux et l'on vit tout le quotidien de ces femmes en temps de guerre, tandis qu'au dehors tonne le canon, ainsi que le combat de Suzy qui s'est engagée dans un réseau pacifiste et doit faire passer des courriers avec le risque d'être arrêtée.

Le texte de Dany Laurent aux répliques incisives évoque avec bienveillance ces femmes de l'ombre mais aussi une certaine idée du féminisme. La mise en scène d'Yves Pignot, réaliste et enlevée, permet à l'action, bien éclairée par Jacques Rouveyrollis, de se développer, rendant ces personnages éminemment attachants et cette pièce, particulièrement émouvante.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=