Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Prince travesti
Théâtre 71  (Malakoff)  janvier 2019

Comédie de Marivaux, mise en scène Yves Beaunesne, avec Nicolas Avinée, Johanna Bonnet, Thomas Condemine, Jean-Claude Drouot, Elsa Guedj, Pierre Ostoya-Magnin et Marine Sylf accompagnés par le musicien Valentin Lambert.

Il faut tout de suite l'écrire : "Le Prince travesti ou L'Illustre aventurier" n'est pas la meilleure des pièces de Marivaux, même si elle est contemporaine de "La Double inconstance" et de "La Fausse suivante", et sans doute pas la plus naturellement drôle.

Située en Espagne au 12ème siècle de notre ère, elle conte une histoire où le prince de Léon (Nicolas Avinée), qui se fait passer pour Lélio, un soldat de fortune, devient le favori de la Princesse de Barcelone (Marine Sylf). Celle-ci songe à l'épouser mais sa confidente Hortense (Elsa Guedj) est amoureuse également de Lélio qui l'a sauvée de brigands.

Pour corser cette intrigue assez banale, Marivaux fait venir au palais de la Princesse, un ambassadeur du roi de Castille (Pierre Ostoya-Magnin) qui vient demander sa main pour son souverain... et qui est en réalité le roi lui-même. Il ajoute un secrétaire d'Etat (Jean-Claude Drouot), jaloux de l'ascension de Lélio, et donnant à l'ensemble un contexte politique plus affirmé.

On ajoutera encore la présence d'un domestique facétieux de Lélio, Arlequin (Thomas Condemine) et sa fiancée, Lisette (Johanna Bonnet), elle aussi présente pour assurer la "partie humour" de la pièce, comme l'est également un musicien (Valentin Lambert) assurant la "partie musicale".

Yves Beaunesne a donc bien compris qu'il devait étoffer ce "Prince travesti". Il a d'abord procédé à un changement d'époque et c'est dans des costumes "modernes", que l'on peut situer approximativement entre les années 1920 et les années 1960. C'est Jean-Daniel Vuillermoz qui les a conçus et, s'ils coïncident avec une scénographie qui baigne aussi dans les tons gris, ils n'apportent guère de gaieté.

Certes, cela permet à Arlequin de s'inspirer des burlesques du muet (Chaplin, Keaton) et surtout Harpo Marx dont il reprend le numéro de "Love Happy", les poches pleines de cuillères ou de sous-vêtements féminins volés, mais cela rend parfois les choses languides.

Le scénographe, Damien Caille-Perret, a voulu aussi réduire l'espace trop grand du plateau en le coupant pratiquement en deux par un grand escalier. Cela rajoute quelque part une monumentalité austère digne de "L'Aigle à deux têtes" d'autant qu'il ne sert qu'à la Reine qui le descend une seule fois.

Pour contrecarrer, une certaine difficulté à rendre dynamique un texte sans vrais morceaux d'anthologie, Yves Beaunesme a eu le bon réflexe de parsemer son travail de chansons italiennes, principalement interprétées sous la houlette de Valentin Lambert, mais également poussées joyeusement par tous les membres de la troupe.

Cela comble un peu le manque de fond du "Prince travesti ou l'illustre aventurier" qui reste néanmoins à découvrir. Il permet notamment aux deux personnages féminins principaux de s'affronter avec un bel allant, à Thomas Condemine d'être un Arlequin entreprenant et à Jean-Claude Drouot de jouer les conseillers expérimentés et roués.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=