Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Skate Kitchen
Crystal Moselle  janvier 2019

Réalisé par Crystal Moselle. Etats Unis. Drame. 1h47 (Sortie 30 janvier 2019). Avec Kabrina Adams, Emmanuel Barco, Rachelle Vinberg, Kabrina Adams, Nina Moran, Ajani Russell, Jules Lorenzo, Brent Lorenzo et Alexander Cooper.

Au départ, Crystal Moselle a réalisé un documentaire avec un groupe de skateuses qui se font appeler les "Skate Kitchen", puis, elle a décidé de continuer à travailler avec elles pour sa première fiction. On peut dire qu'elle a bien fait puisque ce film, dont on va maintenant parler, deviendra bientôt une série télé.

"Skate Kitchen" de Crystal Moselle a la vertu de sa simplicité. Pour décrire un groupe, quoi de mieux que d'y introduire un nouveau membre et de le suivre dans sa découverte de ses nouvelles amies.

C'est ainsi que Camille, skateuse dans une banlieue new-yorkaise, adolescente vivant seule avec sa mère avec qui l'entente n'est pas parfaite, découvre sur un réseau social les films que les "Skate Kitchen" enregistrent de leurs prouesses. Elle prend le métro pour les rejoindre dans une autre banlieue lointaine de New-York.

Film initiatique, "Skate Kitchen" montre l’intégration progressive de Camille dans le groupe de filles, sa découverte de leurs rites et de leurs vies. On verra aussi comment son existence va aussi changer en devenant une accro du skate, comment elle coupera les ponts avec sa mère, comment elle quittera l'adolescence pour devenir une jeune femme. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard si tout commence par un accident : elle se blesse à l'entregent et se met à saigner abondamment...

La jeune Rachelle Vinberg est parfaite en ado volontaire, pas encore tout à fait femme, qui, peu à peu, découvre que grandir c'est aussi choisir d'être libre. Le milieu du skate est décrit avec empathie par Crystal Moselle sans qu'elle l'idéalise.

On y verra beaucoup de "joints", un soupçon de violence et une grande tolérance pour les diverses sexualités. On y verra aussi des jeunes gens de toutes races et de tous milieux réunis par une même passion.

Camille, en rupture de ban, sera accueilli par une skateuse black de bonne famille, puis connaîtra la solidarité des squats. Elle trouvera une âme sœur en la personne de Devon (Jaden Smith, le fils de Will) avec qui elle s'appropriera la ville et ses gratte-ciels... Même si, la réalisatrice évitera encore une fois ce qui est encore un gros tabou dans le cinéma américain (même indépendant) : le sexe interracial.

A cette limite près, "Skate Kitchen" de Crystal Moselle est un film d'une grande liberté, qui filme avec fluidité les skateuses dans la ville, montre leur grande adresse et le grand plaisir qu'elles prennent à tenter des figures compliquées et même à s'étaler quand elles les ratent.

Ce n'est pas le premier film de skate, et le genre commence à compter pas mal de titres, à commencer par les films de Gus Van Sant ("Paranoïd Park") ou le documentaire "Danger Dave" de Philippe Petit. Mais c'est l'un des meilleurs parce que "Skate Kitchen" de Crystal Moselle sait s'en tenir au "Skate Park" et qu'elle parsème son histoire de vie quotidienne sans chercher à rendre à tout prix sa fiction spectaculaire.

Ici, on peut fauter, décevoir une amie, mais à l'âge du portable on peut s'excuser pour une faute vénielle et continuer ensemble les cride" dans la ville transformée en terrain de jeu et d'amitiés.

"Skate Kitchen" est incontestablement un film pour les jeunes de tous les âges qui ont encore et toujours soif de se dépasser dans des passions qui les préservent de l'ennui et de la solitude.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=