Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Stéphane Pelegri
Mikrokosmik  (Klarthe Records Jazz / Harmonia Mundi)  octobre 2018

"Whenever I hear the second movement of Music for Strings, Percussion and Celesta, the extraordinarily tight rhythm, the shifts in emphasis, inserting 3/8 phrases in the 2/4 metre, I am infused with the very same energy as when I listen to Miles Davis’s album Four and More or the Wayne Shorter Quartet. I reckon that some sort of intense spiritual affinity can be observed between Bartók and jazz musicians that is difficult to describe in words, despite the fact that there are numerous clear and concrete musical elements that link the two worlds. However, ‘refined’ the music of Bartók, beneath it there is a raw and honest force that derives from folk music (and, naturally, the personality of Bartók), a ‘beat’ that is as much a part of Afro-American music as that of Hungarian peasant music or any Central-Eastern European folk music. In many of jazz recordings, one can sense the presence of Bartók; it is as though he is there, waving from the background." Dániel Szabó

C’est à l’intention de son fils Péter, mais pour toute autre personne désirant apprendre à jouer du piano, que Béla Bartók a composé dans un but didactique ses Mikrokosmos, série de difficulté évolutive, du très simple au très difficile, de cent cinquante-trois pièces. Plus qu’une simple méthode de piano, ces miniatures sont de véritables petits univers, qui n’ont rien à envier à ses compositions de grande dimension, qui sont comme le dit György Ligeti : "des organismes minuscules et pourtant différenciés, ainsi qu’une même plasticité des détails qui se fondent cependant en un tout cohérent". Ces Mikrokosmos sont un matériel idéal pour tout genre de réinterprétations ou de relectures. Peut-être parce que tout est là. Le génie de Bartók est d’avoir su marier modalités et rythmes, d’avoir créé une multitude de petits mondes qui sont autant de boîtes de pandore, autant de possibles.

Stéphane Pelegri au vibraphone, Fender Rhodes, piano accompagné par Christophe Metra et Arnaud Geffray (trompette), Eric Pros (saxophone ténor), Frédéric Boulan (trombone), Catali Antonini (chant), Jean-Louis Almosnino et Jean-Paul Hervé (guitare électrique), Pascal Berne et Stéphane Rivero (contrebasse), Roman Zgorzalek (violon), Thierry Huteau (marimba) se réapproprient totalement chaque pièce, la déstructure pour mieux la restructurer. On ne reconnait plus vraiment les éléments de départ. On se raccroche aux titres, à quelques notes, quelques rythmes, à quelques bases modales, à d’autres étant déjà passés par le même chemin (Chick Corea, Herbie Hancock par exemple), au Fender Rhodes dans toute la simplicité de son expressivité, pour mieux se plonger dans les propositions de Pelegri.

Et c’est comme un tourbillon sonore, de dynamiques et de rythmes, les timbres s’entremêlent, un mélange d’émotions. Comme le rappel le pianiste jazz Dániel Szabó, il existe de nombreux ponts entre le compositeur Hongrois (mélodique, harmonique, rythmique...) et la musique jazz. Bartók reste une influence forte. Une vraie réussite...

 

En savoir plus :
Le site officiel de Stéphane Pelegri


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=