Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Kean
Théâtre 14  (Paris)  janvier 2019

Comédie dramatique de Alexandre Dumas dans l'adaptation de Jean-Paul Sartre, mise en scène de Alain Sachs, avec Alexis Desseaux, Sophie Bouilloux, Justine Thibaudat, Eve Herszfeld, Frédéric Gorny, Stéphane Titeca, Pierre Benoist et Jacques Fontanel.

Créé sur les planches en 1836 par Frédéric Lemaître, "Kean" a eu les honneurs du cinéma muet avec Ivan Mosjoukine et parlant avec Vittorio Gassman. Pour son retour au théâtre dans les années 1990, Jean-Paul Belmondo s'est aussi confronté à la vie du grand acteur anglais, revue et corrigé par Alexandre Dumas... et Jean-Paul Sartre.

Le jeune Dumas, dans les pas de Hugo et de Musset, avait fait de "Kean" un acteur soumis aux tourments romantiques. Un siècle plus tard, Jean-Paul Sartre le transforme en un être aux portes de la folie, supportant mal sa double identité de comédien et d'être humain et son rapport au pouvoir et à la gloire.

Alain Sachs, plus modestement, a voulu en faire un personnage facétieux, aimant les femmes et le luxe, dépensant trop, tutoyant le prince de Galles et en pleine contradiction entre une vie dissolue et sa qualité d'acteur génial.

C'est donc une comédie brillante, pleine de rebondissements que l'on va découvrir ici. Sous les traits du comédien shakespearien le plus renommé de son époque, Alexis Desseaux n'a pas la tache facile. Il doit à la fois jouer un acteur excessif, qui en fait beaucoup, et s'imposer comme un comédien qui connaît ses limites et ses fragilités. On peut dire qu'il s'en tire à son avantage et qu'il parvient à faire croire qu'il est "un grand comédien" et pas quelqu'un qui joue à l'être.

Sa grande silhouette en robe de chambre occupe la scène la plupart du temps et il est parfaitement aidé par des partenaires qui prennent plaisir dans cette comédie à costumes signés par Pascale Bordet, garantie d'une garde-robe impeccable pour chacun d'entre eux.

Entre la femme de l'ambassadeur du Danemark (Sophie Bouilloux), son mari (Jacques Fontanel) la jeune Anna (Justine Thibaudat) et le prince de Galles (Frédéric Gorny), Kean-Desseaux navigue dans les eaux légères du vaudeville vraiment divertissant.

Pierre Benoist, Stéphane Titeca et Eve Herszfeld complètent cette distribution qui occupe sans faiblir une scène période post-Premier Empire bien évoquée par les décors de Sophie Jacob.

Pas la peine, au final, de se demande ce qu'a ajouté Jean-Paul Sartre à Alexandre Dumas, car on soupçonne Alain Sachs de ne pas l'avoir pris au sérieux comme adaptateur d'un si fameux raconteur d'histoires prétendument historiques.

Parfaitement orchestré, ce divertissement ni poussif ni poussiéreux fera passer un joli moment à ceux qui n'en demandent pas plus au théâtre.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=