Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Fabien Martin
La Cigale  (Paris)  26 octobre 2005

En première partie, une jeune chanteuse prénommée Léa se présente seule, une guitare en bandoulière, devant le grand rideau rouge de la Cigale baissée pour l'occasion.

Elle conseille avant le début de sa prestation aux allergiques des chansons d'amour d'aller se rafraîchir au bar, puis entame face à public désormais "averti" un set de ses compositions.

Le concert commence et nous découvrons des textes sensuels, crus par moment et presque mélancoliques à d'autres instants, portés par une jolie voix et magistralement interprétés à la guitare.

L'interprétation en solo face à une salle comme la Cigale est un exercice difficile : au détour des premiers morceaux à la rythmique un peu lente Léa peine à capter toute l'attention de la salle, mais quand les riffs de guitare se font plus cinglants et que sa voix prend la mesure de la salle, elle entraîne alors la réaction enjouée du public jusqu'à un final ou les battements mains des spectateurs accompagneront les derniers accords.

Une très belle prestation tout en sensibilité.

Après un court intermède, Fabien Martin débute son concert accompagné de sa formation composée de musiciens à la contrebasse, guitare, batterie et accordéon (et petites percussions).

Des tentures de tissus rouges délimitent l'arrière de la scène, comme pour mieux nous renvoyer les sonorités de l'univers musical de Fabien Martin.

Le chanteur s'inscrit dans la veine des illustres compositeurs interprètes français tels que Brel, Ferré ou Barbara. Faisant parti de la nouvelle scène française, il se distingue cependant d'un Vincent Delerme ou d'un Bénabar, par des textes moins teintés de la critique d'une réalité quotidienne.

Sur scène, nous découvrons un petit bonhomme, concentré d'énergie, donnant tout au public venu l'écouté.

L'interprétation est portée par une voix puissante et chaude, et où la musique n'est pas sacrifiée sur l'autel des textes qui au passage sont pleins d'humanité.

Au programme de ce concert, nous reconnaissons "Riz complet" repris en hommage à Nino Ferrer et qui figure sur l'album collectif On dirait Nino, mais aussi à l'interprétation de nombreux morceaux de son album Ever Everest tel que : "Même si", "Automne hiver", "Barbara" ou bien encore "Ma femme est plus grande que moi".

Nous expliquant qu'il a coutume de chanter lors de chacun de ses concerts un morceau parlant de la ville où il se produit, précisant au passage que ce n'est pas toujours facile d'en trouver un… Il nous explique que ce soir devant le choix trop difficile, il a décidé de ne pas sacrifier à la tradition et d'interpréter "Vesoul" de Brel. La reprise sera tout simplement magnifique.

Fabien terminera son set par le titre clin d'œil à Piaf : "La vie morose".

Et lors des rappels, de nouveaux titres "Il nous reste" et "Toute une vie" viennent clôturer un très bon concert qui aura duré environ une heure et demie.

Visiblement très ému d'être en tête d'affiche dans une salle mythique comme La Cigale, Fabien Martin ne s'est jamais économisé et a su transporter ce soir le public venu le voir.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ever Everest de Fabien Martin
La chronique de l'album Comme un seul homme de Fabien Martin
La chronique de l'album Littoral de Fabien Martin
La chronique de l'album aMour(s) de Fabien Martin
Articles : Fabien Martin - 10 singles "Automne-Hiver" hors commerce gagnés !
Fabien Martin en concert à L'Européen (4 octobre 2004)
Fabien Martin en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
L'interview de Fabien Martin (29 novembre 2004)
L'interview de JP Nataf - Fabien Martin (21 avril 2005)
L'interview de Fabien Martin (8 septembre 2006)

En savoir plus :

Le site de officiel de Fabien Martin

Crédits photos : Laurent (Plus de photos sur Taste of Indie)


Laurent         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=