Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peur(s)
Théâtre L'Etoile du Nord  (Paris)  février 2019

Comédie dramatique de Hédi Tillette de Clermont Tonnerre, mise en scène de Sarah Tick, avec Julie Brochen, Gwenaelle David, Milena Csergo, Vincent Debost, Frédéric Jessua, Raouf Rais et Lucas Bonnifait.

Inscrit dans le registre du théâtre documentaire réflexif, l'opus "Peur(s)" de Hédi Tillette de Clermont Tonnerre a été initié par un fait réel, celui de la détention au camp militaire de Guantanamo de six hommes, dont Lakhdar Boumediene ressortissant bosniaque d'origine algérienne, soupçonnés de relations avec l'organisation terroriste islamiste Al-Qaïda et de projeter un attentat contre l’ambassade des Etats Unis à Sarajevo, dont le caractère illégal a été reconnu en 2009 par la Cour suprême.

Il s'articule autour de la thématique de la peur qui régit le monde, tant au niveau individuel que sociétal, mais également arme politique au service de la sécurité de l'Etat face aux ennemis de l'extérieur comme ceux de l'intérieur en temps de guerre mais également face au terrorisme en référence avec les analyses de Thomas Hobbes et de Machiavel.

Autour du parcours croisé de deux hommes, le prisonnier (Raouf Rais) et l'avocat (Vincent Debost), et sur le mode de la photo-mosaïque, la partition met en abyme et en résonance une myriade d'événements historiques essentiellement étasuniens mais également français, de l'affaire Dreyfus aux attentats du 11 septembre 2001 sous forme d'une fresque à la dramaturgie éclatée combinant récits imbriqués, bribes de scènes dialoguées et proférations à l'adresse du public.

Dans la scénographie de Anne Lezervant, un intérieur contemporain de comédie de moeurs assoussienne, une cuisine ouverte en rez-de-jardin avec ilot central, hotte en cuivre et frigo américain, se déroulent les scènes intimes de l'avocat avec son épouse (Gwenaelle David) et sa nièce (Milena Csergo), et la multitude de personnages campés par Julie Brochen, Frédéric Jessua et Lucas Bonnifait assigne également à l'espace la fonction de prison, prétoire et tribune.

A la mise en scène, Sarah Tick a opté pour l'enchaînement rapide des fragments textuels sur fond d'illustrations musicales et dirige efficacement le septuor de comédiens aguerris qui dispense un édifiant panorama questionnant les fondamentaux de la démocratie.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=