Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Beirut
Gallipoli  (4AD / Beggars)  février 2019

Beirut est de retour avec un nouvel album et c’est toujours pour moi un immense plaisir que celui d’écouter la musique de Zach Condon, cet artiste atypique qui me subjugua avec ses premiers albums, notamment l’immense The flying club cup. Quand l’époque était aux grosses guitares, lui arrivait avec sa fanfare, sa compagnie de cuivre et son accordéon pour nous proposer un magnifique album et sa superbe voix. Des chansons comme "Nantes" ou "A Sunday smile" résonnent toujours en moi dès que j’entends parler de cet artiste que j’adore.

Beirut est de retour donc, avec Gallipoli, un album qui a vu le jour grâce à la redécouverte d’un orgue Farfisa retrouvé dans la maison de ses parents, un instrument de sa jeunesse qu’il avait utilisé pour la composition de ses deux premiers albums. Beirut a alors passé trois ans pour écrire et composer les titres de son album autour de cet orgue.

Dès le premier titre, "When I die", la magie opère, comme aux plus belles heures de Zach Condon et je retrouve l’ambiance des premiers albums de l’artiste. La voix grave est toujours la même, elle s’associe toujours aussi bien aux multiples sonorités des titres que nous propose l’artiste. Beirut est toujours un bricoleur de sons, un capteur d’émotions hors pair. Il accouple dans son album instruments de musiques et bruits dans un mélange harmonieux qui nous en met plein les oreilles.

Il s’égare aussi vers d’autres univers, électriques et électroniques, sur des titres instrumentaux comme "On Meinau Island", prend une dimension religieuse avec le très troublant "Gauze Für Zah" et nous fait voyager avec "Corfu". Ses incursions expérimentales ne sont pas les meilleurs titres de l’album, elles en font un album inégal avec des titres sublimes et d’autres assez insignifiants à mon goût.

Quand Beirut nous propose ses titres riches musicalement et ses envolées lyriques, cela nous ramène à ce qu’il nous fit découvrir au début de sa carrière avec ses premiers albums. La nostalgie opère alors et on prend plaisir à écouter son album. Quand il divague vers des chemins musicaux tortueux, il nous ramène vers ses vieux démons d’artistes tourmentés ayant vécu des années sombres dans sa tête, entre dépression et idées suicidaires. L’album est à l’image de son auteur, tourmenté et sincère, authentique aussi, comme ses précédents.

Il reste un artiste incroyable, un jeune musicien plein de talent d’à peine 32 ans, capable de nous éblouir avec ses cuivres explosifs comme sur le titre qui donne le nom à l’album, Gallipoli, une petite pépite qui porte le nom d’un petit village italien situé dans les Pouilles.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Gulag Orkestra de Beirut
Beirut parmi une sélection de singles (janvier 2007)
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du dimanche - Wallis Bird - The Temper Trap - Success - The Black Angels
Beirut en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Beirut en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Beirut en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Beirut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (samedi 16 juillet 2011)
Beirut en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
Beirut en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Samedi 15 septembre
Beirut en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - dimanche 3 juillet

En savoir plus :
Le site officiel de Beirut
Le Soundcloud de Beirut
Le Facebook de Beirut


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=