Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le manufacturier / Responsabilité absolue
Mattias Köping - Jocko Willink & Leif Babin  (Editions Ring)  janvier 2019

Voilà deux ouvrages reçus des éditions Ring pour nous faire découvrir leur catalogue, le troisième en cours de lecture est une biographie de l’immense David Bowie dont je vous parlerai très prochainement.

C’est donc avec un thriller que nous débutons notre lecture. Son titre ? Le manufacturier, écrit par Mattias Köping, l’auteur de Les démoniaques, thriller acclamé par le public en 2018. L’histoire se passe dans du début des années 90 jusqu’à aujourd’hui. Le 19 novembre 1991, une poignée de paramilitaires serbes massacrent une famille à Erdut, un village croate. Laissé pour mort, un garçonnet échappe aux griffes des tortionnaires, les Lions de Serbie. Un quart de siècle plus tard, Irena Ilic tente de remonter la piste jusqu’à la tête du commando, le sinistre Dragoljub.

Le 1er avril 2017, les cadavres d’une femme et de son bébé sont retrouvés dans la banlieue du Havre, atrocement mutilés. Niché dans le Dark Web, un inconnu sous pseudonyme revendique ce double meurtre et propose les vidéos de ses crimes à la vente sur son site internet. Très vite, le capitaine de police s’empare de l’enquête qui sème la panique sur le pays.

Les deux investigations vont se percuter avec une violence inouïe car le capitaine et l’avocate ont des intérêts divergents qui font qu’ils vont se livrer une guerre sans merci. Emportés dans l’abîme du terrible conflit yougoslave, les enquêteurs évoluent dans un vertige noir, où la violence est omniprésente, tout comme la corruption.

Evidemment, pour oser s’aventurer dans la lecture de cet ouvrage, il faut plutôt avoir le cœur bien accroché et ne pas détester la violence. Si ce n’est pas votre cas, passez votre chemin. Si vous aimez les thrillers qui prennent aux tripes, alors cet ouvrage est fait pour vous.

Dans cet ouvrage, la morale n’est pas de mise. Tout ce qui existe de plus pourri dans le monde est présenté : la prostitution, les multiples trafics, les règlements de compte, les mafias, le commerce illégal. L’âme humaine, dans ce qu’elle a de pire est auscultée avec une précision diabolique par l’auteur qui maîtrise parfaitement son sujet. L’auteur multiplie les rebondissements, aidé par son écriture percutante qui nous fait passer par toutes les émotions.

L’écriture est à la hauteur de l’histoire qu’elle raconte, dense et extrêmement percutante. Le lecteur se retrouve happé par le contenu du livre qui s’avère à la fin être un véritable coup de poing. On ne peut sortir indemne de la lecture de cet ouvrage tant il nous remue les tripes.

Le manufacturier est livre qui se dévore, un livre noir, très noir qui saura vous happer.

Le second ouvrage lu se situe dans un autre registre, c’est un livre militaire, un témoignage sur la méthode des Navy Seals pour réussir, un ouvrage qui a déjà dépassé le million de vente dans le monde.

En tant qu’officiers des Navy Seals, les forces spéciales américaines, Jocko Willink et Leif Babin ont été déployés en Irak et ont mené l’unité cogneur pendant la bataille de Ramadi, un des combats urbains les plus lourds de l’histoire des Seals.

Au travers de cet ouvrage, ils tentent de montrer comment incarner la mentalité Seals dans la vie civile. Il s’appuie sur l’exemple de la reprise de la ville de Ramadi qu’ils devaient reprendre à un bastion d’Al-Qaïda. De la perte de leurs plus proches frères d’armes aux poussées héroïques menées dans la chaleur, la poussière et le sang, ils racontent tous les aspects de cette expérience hors norme. A chaque fois, ils montrent comment ce qu’ils ont vécu illustre un principe de combat et comment l’appliquer.

Les amateurs de livre militaire vont se régaler à la lecture de cet ouvrage très américain. L’ouvrage aborde plusieurs thématiques partant de cas concrets et d’exemples pour finir par une théorie qui pourra ensuite être enseignée dans le secteur privé. Le livre montre l’importance de celui qui commande, le fameux chef qui joue un rôle primordial tout en n’oubliant pas l’importance du collectif dans ces Navy Seals. Quelques photographies accompagnent chaque chapitre.

Le livre ne m’a transporté outre mesure du fait que je ne suis pas habitué à lire ce genre d’ouvrage militaire. Pour autant, on ne peut pas lui enlever ses qualités didactiques car il est construit de façon simple pour être accessible à n’importe qui.

Responsabilité absolue n’est donc pas pour moi une priorité de lecture dans le sens où mes goûts de lecture se portent plutôt sur des romans ou des polars. Il saura trouver son public français sans aucune difficulté comme il su déjà le faire dans d’autres pays.

 

En savoir plus :
Le Facebook de Mattias Köping
Le site officiel de Jocko Willink
Le Facebook de Jocko Willink
Le Facebook de Leif Babin


Jean-Louis Zuccolini         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=