Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les membres fantômes
Théâtre La Flèche  (Paris)  février 2019

Comédie dramatique écrite et interprétée par Charlotte Laemmel et Gaëtan Peau.

Dans "Les membres fantômes", la sensation de présence douloureuse d'un membre amputé est transposée à la parentèle, qui a disparu ou s'est éloignée, des deux protagonistes enfermés dans un huis-clos mental délétère.

Après la mort des parents, une mère frustre et un père alcoolique et violent dont les tares ont impacté le génome de leur descendance, le grand frère est revenu vivre dans la maison familiale délabrée pour ne pas laisser seule sa cadette, handicapée de la vie sujette à des bouffées caractérielles d'angoisse et de fureur.

Dans la ruralité de la France profonde, qui pourrait être l'anomie de la péri-urbanité, attablés devant la boîte de l'ami du petit déjeuner et le "cubi" de rouge, ils vivent dans l'espace-temps léthargique du "no future", même si leur calendrier semble plus chargé que celui d'un ministre, et le néant existentiel.

Inspirés par "Strip-tease", "le magazine qui vous déshabille" et fameuse émission de télévision documentaire belge des années 1980-90 devenue culte qui proposait une immersion dans le quotidien prosaïque et trivial du quart-monde occidental, les comédiens Charlotte Laemmel et Gaëtan Pau ont conçu une partition saisissante qu'ils interprètent de manière tout aussi percutante.

En effet, ils proposent une radicale plongée sociologique en apnée et délivrent, dans une incarnation époustouflante et selon le format de temps réel, dans un naturalisme à la limite de l'hyper-réalisme qui flirte avec le burlesque, une heure de ce qui apparaît une non-vie suscitant chez le spectateur des émotions paradoxales, de la stupéfaction à la compassion en passant par le rire.

Charlotte Laemmel campe de manière hallucinante les signes extérieurs de débilité avec ce regard qui témoigne d'un cerveau en ébullition permanente mais tournant à vide et Gaëtan Peau incarne subtilement le frère stoïque telle une chèvre attachée à son piquet dont le regard parfois se fige comme si ses neurones boguaient sous la pression de d'informations contradictoires.

Oeuvrant de concert et en symbiose à la plume et au jeu, les deux compagnons de route, notamment dans la Trilogie des Cadouin*, signent un remarquable et émérite opus.

 
* La Trilogie des Cadouin :
"Monsieur Martinez"
"Brita Brauman"
"La Marquise de Cadouin"

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=